Rallye d’Australie: Lappi en tête après l’ES1

Avec le soutien de
Le Finlandais Esapekka Lappi (Toyota) lors du rallye de Grande-Bretagne, le 5 octobre 2018 à Blaenau Ffestiniog au pays de Galles.

Le Finlandais Esapekka Lappi (Toyota) lors du rallye de Grande-Bretagne, le 5 octobre 2018 à Blaenau Ffestiniog au pays de Galles.

Le Finlandais Esapekka Lappi (Toyota) a pris la tête du Rallye d’Australie, 13e manche (sur 13) du Championnat du monde des rallyes (WRC), lors de la première spéciale (ES1) courue vendredi dans la forêt d’Arara (Nouvelle-Galles du Sud).

Sur cette spéciale de 8,77 km, le futur pilote de Citroën en 2019 a devancé ses équipiers, l’Estonien Ott Tänak, de 8/10 et le Finlandais Jari-Matti Latvala, de 1 seconde 2/10.

Le Belge Thierry Neuville (Hyundai) et le Français Sébastien Ogier (M-Sport Ford) ont terminé 5e et 8e, respectivement à 2 secondes 1/10 et 2 secondes 6/10 de Lappi.

Ogier, Neuville et Tänak peuvent tous les trois être sacrés champions du monde dimanche.

Quelques gouttes sont tombées alors que la plupart des pilotes avaient franchi la ligne.

Ogier, qui ouvre la route, espère que la pluie annoncée va tomber sur le reste des sept spéciales du jour, afin d’apporter davantage d’adhérence, ce qui handicaperait moins le quintuple champion du monde face à la concurrence.

L’Irlandais Craig Breen (Citroën), 11e temps, a indiqué avoir heurté et sans doute tué un petit kangourou au cours de cette première spéciale.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires