Incendie meurtrier des dortoirs d’une école en Ouganda: trois élèves arrêtés

Avec le soutien de
L’incendie s’est déclaré tôt lundi matin, 12 novembre, à la St Bernard Secondary School.

L’incendie s’est déclaré tôt lundi matin, 12 novembre, à la St Bernard Secondary School.

Neuf de leurs camarades ont été brûlés vifs. Trente autres sont à l’hôpital après avoir subi de graves brûlures. Trois élèves de la St Bernard Secondary School, en Ouganda, ont été arrêtés par la police. Ils sont soupçonnés d’avoir volontairement mis le feu aux dortoirs où dormaient les victimes. Ce n’est pas tout. Ils auraient délibérément verrouillé les portes pour que leurs camarades ne puissent pas s’échapper…

Selon la police, ces élèves auraient agi en guise de représailles. Ils avaient, en effet, été suspendus pour avoir apporté de l’alcool à l’école. Les limiers sont à la recherche de six autres jeunes qui auraient agi de mèche avec les «cerveaux» de cette sinistre affaire.

C’est tôt lundi matin, 12 novembre, que le feu s’est déclaré dans les dortoirs de l’école, dans le district de Rakai. Lorsque les secours sont arrivés sur place, «cela a été très difficile d’évacuer les élèves qui se trouvaient dans les dortoirs. Certains auraient pu être sauvés mais ils sont morts asphyxiés». Des tests AND devront être pratiqués sur certains des cadavres pour déterminer leur identité. 
 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires