Drains bouchés: les habitants de la rue Vandermeersch ont peur

Avec le soutien de
Des mesures de drainage devraient être mises en place en attendant que les nouveaux drains soient opérationnels.

Des mesures de drainage devraient être mises en place en attendant que les nouveaux drains soient opérationnels.

Des inondations, des flaques d’eau, de la boue, des détritus… Alors que le Summer Seasonal Outlook prévoit des pluies torrentielles, les habitants de la rue Vandermeersch craignent que la région ne soit submergée. D’autant plus que des drains sur la promenade Roland Armand ont été bouchés à cause des travaux du projet Metro Express, déplorent-ils.

Vendredi, lors de la Private Notice Question axée sur le rapport EIA du Metro Express, le leader de l’opposition avait attiré l’attention du ministre des Infrastructures publiques sur le canal Anglais qui a été endommagé lors des travaux. «Qu’est-ce qui se passera s’il y a des averses et des inondations ?», a demandé Xavier-Luc Duval. Nando Bodha a affirmé qu’un plan était déjà prêt. Sauf qu’en attendant, les habitants de Vandermeersch ont peur que la situation empire avec les averses.

Interrogé, Dev Sunassy, président de Smart-Citizen, affirme que lors des averses, une eau boueuse se déverse dans la cour de son bureau qui se trouve derrière le collège Lorette de Rose-Hill. «Il y a un dénivelé d’environ 1 m 50 entre mon bureau et le tracé du métro. Il n’y a pas de drain ici. J’ai appris qu’on n’avait pas encore planifié où les drains seraient situés. Il y a un risque que Vandermeersch devienne une vraie patinoire. Ce qui peut provoquer des accidents.»

Un autre habitant de la région abonde dans le même sens. «Les drains sont bouchés. On a dévié vers le nouveau drain à droite, mais il est toujours en construction. Avec la saison des pluies, nous ne sommes pas sûrs de ce qui va se passer à Vandermeersch. Les cours des maisons pourront être inondés.» Lindsay François, un rivérain, est, lui, catégorique. «Les autorités doivent venir faire des exercices de simulation en cas d’inondation dans cette région», lâche-t-il. De faire ressortir qu’il faut savoir quels sont les moyens mis à la disposition des autorités qui vont intervenir s’il y a une inondation dans la région.

Du côté de Metro Express Limited (MEL), l’on se veut rassurant. Interrogé, Das Mootanah, le Chief Executive Officer (CEO) de MEL, affirme que le tracé du Metro Express le long de la rue Vandermeersch est en train d’être transformé avec des installations de drainage améliorées. Selon lui, les nouveaux systèmes de drains sur le tronçon de Victor Hugo au rond-point Gool sont en cours d’achèvement. «Ils seront prêts d’ici la fin de la semaine.»

Quant aux sections restantes jusqu’au rond-point du Central Electricity Board, elles seront complétées en janvier, poursuit le CEO de MEL. En attendant que les nouveaux drains soient opérationnels, Das Mootanah indique que des mesures de drainage temporaires seront mises en place, de même qu’une «standby team» équipée pour toute situation d’urgence. Cela, afin de parer à toute éventuelle inondation.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires