Estimation de croissance constestée: «MCB Focus n’est pas là pour plaire à qui que ce soit»

Avec le soutien de
Azad Jeetun, économiste.

Azad Jeetun, économiste.

Le Bâtiment du Trésor conteste l’estimation de croissance de la MCB dans la dernière édition du MCB Focus. Quelle est votre analyse?
La contestation n’a pas sa raison d’être. MCB Focus est réalisée par une équipe d’économistes et d’économétriciens professionnels. Leur analyse est basée sur les données disponibles fournies par Statistics Mauritius, qui est la seule institution légalement autorisée à publier officiellement des statistiques. 

MCB Focus analyse et interprète ces données. De là, elle fait des estimations sur des principaux indicateurs économiques, dont la croissance. Évidemment, c’est une opinion basée sur des statistiques. On peut être d’accord ou pas. 

Par ailleurs, il faut bien comprendre que les estimations de MCB Focus sur la croissance des différents secteurs économiques, qu’il s’agisse du tourisme, des TIC ou encore du secteur des exportations, relève d’une réalité qui est peu contestable. 

Pourquoi?
Parce que MCB Focus n’a fait qu’une projection qui se veut être aussi une mise en garde à l’encontre des autorités gouvernementales quant aux comportements de certains indicateurs. Maintenant, à la question de savoir s’il faut faire passer le message et dire les choses crûment telles qu’elles sont, cela relève d’une autre paire de manches. 

«Il faut bien comprendre que les estimations de MCB Focus sur la croissance des différents secteurs économiques, qu’il s’agisse du tourisme, des TIC ou encore du secteur des exportations, relève d’une réalité qui est peu contestable.»

Est-ce la méthodologie que le gouvernement du jour conteste? 
Même si la méthodologie utilisée pour calculer le taux de croissance est différente, j’insiste en soulignant qu’on ne peut pas la contester car c’est une opinion. Il faut pouvoir la respecter. 

Qu’est-ce qui explique ce refus d’accepter ce qui peut être facilement compris et prouvé? 
Probablement, c’est le refus de voir la vérité en face. Reconnaissons au moins une chose : MCB Focus est la seule institution du privé qui est crédible et capable de dire aux autorités concernées ses quatre vérités tout en tirant la sonnette d’alarme. Son rôle n’est pas de plaire à qui que ce soit… 

Est-ce que ce taux de croissance qui fait polémique est perçu comme une tâche d’huile par le gouvernement après le rapport flatteur de la Banque mondiale sur le «Ease of Doing Business»
Je ne sais pas si c’est une tâche d’huile. Si les institutions internationales comme la Banque mondiale et Mo Ibrahim accréditent Maurice de bons points sur le climat des affaires, sur les nouvelles procédures pour assouplir les conditions liées à attirer des investissements étrangers, il faut savoir qu’il existe des indicateurs qui suscitent des inquiétudes. 

Parmi ceux-ci, le niveau de croissance qui demeure un des points noirs dans le tableau de bord économique. En même temps, il faut rappeler que les chiffres de Statistics Mauritius ne sont pas contestés. Et même s’ils le sont, l’institution ne réplique jamais. 
 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires