Akbar Patel goes for gold

Avec le soutien de
Le nouveau sélectionneur du Club M, Akbar Patel, en compagnie de son épouse.

Le nouveau sélectionneur du Club M, Akbar Patel, en compagnie de son épouse.

Notre sélectionneur national de football a pour mission d’aller décrocher l’or et il va s’y atteler de tout son être. Soigner sa vie spirituelle est aussi une de ses priorités.

Quel effet cela vous fait-il de revenir aux commandes de la sélection nationale de football ?

Je suis très heureux et honoré d’être choisi en tant que Mauricien et j’ai ressenti une grande émotion en tant qu’ancien joueur de foot.

Cela vous met-il plus de pression ou pas ?

Je ne ressens pas de pression pour le moment, mais ça viendra sans doute.

Quels objectifs vous êtes-vous fixés ?

Les gens qui m’ont choisi pour cette tâche m’ont demandé de «go for gold».

Que faites-vous durant votre temps libre et les week-ends ?

Ma mise en retrait ces dernières années des activités du football m’a rapproché de Dieu, le Tout-Puissant, et de ma famille. Et je m’occupe de mes poules.

Parlez-nous de votre famille.

Je suis marié à Rooksana. De cette union est née notre fille, Jamillah, qui s’est mariée avec Abdul Hamid, en juin. Et j’ai une sœur, Yasmin.

Cuisinez-vous ?

C’est très rare car j’ai une très bonne cuisinière à la maison : mon épouse. Mais j’aime bien préparer des sauces d’accompagnement et des fruits cristallisés.

Gourmand ou gourmet ?

Je ne suis pas difficile en termes de nourriture. Et de bons plats de temps en temps, ce n’est pas mal de les déguster.

Un péché mignon ?

Les beignets frits.

Hormis le football, pratiquez-vous d’autres sports ?

Non. Autrefois, je faisais de l’athlétisme. Mais ce n’est plus le cas.

Quels livres lisez-vous actuellement ?

Je lis le Coran et tout ce qui a trait aux recherches sur le football et sur les cuisines du monde.

Qu’écoutez-vous à la radio ?

J’aime bien les émissions qui relaient les opinions des auditeurs et les débats.

Et la télévision ?

Je regarde les matches de foot et parfois des séries.

Quel type de musique écoutez-vous ?

J’en écoute de moins en moins. Car maintenant, j’écoute les lectures du Coran.

Pour vous, c’est quoi le bonheur ?

Avoir une paix intérieure et être constamment reconnaissant envers le Créateur, dans les bons moments comme dans les moments difficiles, et être patient. C’est aussi être satisfait de sa vie.

Qu’auriez-vous souhaité réaliser avant de quitter ce monde ?

Je viens de le réaliser. Je suis parti avec mon épouse en pèlerinage à La Mecque, en quête du pardon absolu. J’ai aussi marié ma fille. J’aurais aussi voulu aider mon pays à se qualifier pour la phase finale d’une coupe d’Afrique des nations de football.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires