Météorologie: elles ne sont pas fraîches mes prévisions ?

Avec le soutien de
Cette année encore, d’importantes pluies sont à prévoir sur les îles.

Cette année encore, d’importantes pluies sont à prévoir sur les îles.

Chaque année, la météo nous annonce une saison cyclonique intense… Mais de classe 4, nous n’en avons pas connu depuis 2002. Les météorologues tenteraient-ils de nous refourguer les mêmes prévisions d’un an à l’autre ? Sont-ils à loger à la même enseigne que les astrologues ? 

Il y a pratiquement deux semaines, la station météorologique a publié son Seasonal Outlook pour l’été 2018- 2019. À chaque saison, ce sont les mêmes questions qui font s’interroger. Certains se demandent pourquoi ces prévisions ne sont pas plus précises ? Ou encore, sont-ce les mêmes prévisions que l’an dernier que l’on nous refile où il n’y a toujours pas de cyclone classe 4 en vue… La station météorologique de Vacoas serait-elle peu loquace sur les prévisions ?

L’ancien directeur de la station Subiraj Sok Appadu explique que ce Seasonal Outlook a une valeur préventive avant tout. «La station météorologique publie ses prévisions couvrant toute la saison pour informer la population. Avec les prévisions des événements météorologiques possibles dans l’océan Indien, les Mauriciens ont le temps de prendre un minimum de précautions. C’est mieux d’être prévenu que de ne pas l’être.»

Les Seasonal Outlooks prennent en compte une série de facteurs régionaux et internationaux, pour estimer quels seront les événements qui affecteront la région de l’océan Indien durant les mois à venir. En l’occurrence, des événements météorologiques qui se produisent ailleurs dans le monde, comme El Nino. Cette année, la température moyenne sur la surface des océans qui ne cesse d’augmenter et les interactions dans des zones spécifiques dans la région au niveau de l’équateur sont autant d’éléments qui doivent être pris en compte. Depuis quelques années, le réchauffement climatique est à considérer, avec des événements météorologiques autrefois supportables devenant de plus en plus intenses. Cette année encore, d’importantes pluies sont à prévoir sur les îles, selon le Seasonal Outlook, et les cyclones risquent de devenir plus intenses. Même si ces derniers ne seront pas forcément une menace directe pour Maurice, comme il est prévu dans le Seasonal Outlook 2018-2019.

«Ce sont des prévisions pour toute une saison, et non pas sur le court terme ou pour le lendemain. Ce sont deux types de prévisions très différentes», explique la chef prévisionniste de la station météorologique de Vacoas, Surekha Ramessur. «Prenons l’exemple de la température pour l’été 2018- 2019. Nous avons prévu que la maximale devrait atteindre 36 degrés Celsius. Cela ne veut pas dire que tous les jours il fera 36 degrés Celsius et nous ne saurons pas non plus en avance quel jour on atteindra cette température. Mais ce sont des chiffres qui pourront être atteints durant les mois à venir.» Bref, pas la peine de s’échauffer les esprits contre la météo, le temps est toujours relatif…

Pourquoi les événements sont de plus en plus intenses ?

La conjecture est simple pour les scientifiques : les événements météorologiques sont de plus en plus intenses. Avec le réchauffement climatique, la température globale est de plus en plus haute, celle des eaux de surface des océans aussi. Le niveau de la température moyenne des eaux de surface dans les zones de formation et de transit des cyclones ou des nuages de pluies est de plus en plus élevé. Dans la région de l’océan Indien, là où naissent et circulent les cyclones, il est fort probable qu’ils ne passent pas sur des masses terrestres, où ils perdent de leur intensité, avant de toucher les îles. C’est un phénomène qui inquiète dans le monde, et surtout dans la région africaine. Durant la plateforme coopérative AfriqueArabie, qui a eu lieu à Tunis, début octobre, la question des impacts météorologiques sur les pays africains et surtout les îles comme Maurice exposées aussi bien aux vagues qu’au vent et à la pluie a été discutée plus d’une fois.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires