Meurtre à Quatre-Bornes: le fils de Farouk Chaumun interrogé

Avec le soutien de
Le corps sans vie de Farouk Chaumun (en médaillon) a été découvert sur un terrain en friche à Ollier, samedi dernier.

Le corps sans vie de Farouk Chaumun (en médaillon) a été découvert sur un terrain en friche à Ollier, samedi dernier.

Riyad Chaumun a été entendu pendant deux heures par des enquêteurs de la Major Crime Investigation Team, aux Casernes centrales, hier, mercredi 7 novembre. Le fils de Farouk Chaumun, chauffeur de taxi de 66 ans qui avait été égorgé à quelques mètres de sa maison samedi matin, a été appelé à donner certains éclaircissements sur la découverte macabre à l’Avenue Ollier, Quatre-Bornes.

Toutefois, jusqu’à présent le mystère autour de ce meurtre reste entier. Qui aurait bien pu en vouloir à Farouk Chaumun à ce point ? C’était pourtant un homme sans histoires, qui n’avait pas d’ennemis, disent ses proches. Au contraire, affirme son entourage, il était très apprécié. Populaire et causant, il exerçait le métier de chauffeur de taxi à la Place Margéot, à Rose-Hill.

Deux individus ont été interrogés par la Criminal Investigation Division (CID) de Quatre-Bornes. Après leur interrogatoire, ils ont été autorisés à rentrer chez eux. Des images CCTV dans la région ont aussi été visionnées

Pour rappel, le corps sans vie de Farouk Chaumun a été retrouvé samedi matin par son fils. Il gisait dans une mare de sang. Un couteau de cuisine a aussi été saisi à proximité du cadavre. L’autopsie pratiquée par le chef du service médico-légal de la police, le Dr Sudesh Kumar Gungadin, avait attribué le décès du sexagénaire à un «slash wound to the neck». L’enquête est menée conjointement par la CID de Quatre-Bornes et la Major Crime Investigation Team. Elles n’écartent aucune thèse.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires