Absence sur le terrain: des parlementaires MSM privés de «tickets» ?

Avec le soutien de
Selon des partisans, la situation ne serait pas en faveur du gouvernement sur le terrain.

Selon des partisans, la situation ne serait pas en faveur du gouvernement sur le terrain.

«Pou tay zot tiket !» Showkutally Soodhun, président du Mouvement socialiste militant (MSM), a été on ne peut plus clair samedi, au Sun Trust Building : les ministres et députés orange qui se font rares sur le terrain politique seront privés d’investiture lors des prochaines élections générales. Il a ensuite modéré ses propos, afin de ne pas froisser ses collègues parlementaires présents.

Le sentiment exprimé par une majorité de ces membres du MSM est qu’il y a une absence des élus du gouvernement sur le terrain. À quoi Showkutally Soodhun a répondu qu’il est au courant et que, par conséquent, certains n’auraient pas le précieux sésame pour les prochaines élections.

Toutefois, en remarquant les expressions sur le visage des parlementaires présents, dont Maneesh Gobin, Mahen Seeruttun, Kalyan Tarolah, Alain Aliphon et Roubina Jadoo-Jaunbocus, Showkutally Soodhun s’est vite ravisé pour dire que personne ne peut prétendre savoir s’il aurait un «ticket» ou non, mis à part le Premier ministre lui-même.

Les partisans ont réclamé une plus grande interaction entre les élus et les habitants. Ils estiment que la situation ne serait pas en faveur du gouvernement sur le terrain. Cette «réunion de campagne» en appellera d’autres dans les semaines à venir. Le prochain est prévu pour le 1er décembre.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires