Post-rapport Lam Shang Leen: Me Mamade Aleem Bocus au CCID ce lundi

Avec le soutien de
Me Mamade Bocus a été désigné comme étant celui qui a organisé la rencontre avec le Maulana Haroon à Saint-Pierre.

Me Mamade Bocus a été désigné comme étant celui qui a organisé la rencontre avec le Maulana Haroon à Saint-Pierre.

Le rendez-vous est pris pour 10 heures ce lundi 5 novembre avec les enquêteurs de la Task Force du Central Criminal Investigation Department (CCID). L’avocat Mamade Aleem Bocus serait un des derniers protagonistes à être entendus avant l’interrogatoire under warning de Raouf Gulbul. Parallèlement, l’Independent Commission against Corruption (ICAC), qui a été confrontée à l’affidavit de l’avocat Anupam Kandhai et à son droit au silence jeudi, est appelée à changer de stratégie et devrait solliciter des Judge’s Orders.

La déposition du Chairman de l’Information and Communication Technologies Authority est très attendue sur le déroulement de la soirée du 24 novembre 2014, plus précisément sur la réunion à Saint-Pierre dans le cadre de la campagne électorale pour les élections législatives de décembre 2014. Me Mamade Bocus a été désigné comme étant la personne qui a organisé cette rencontre avec le Maulana Haroon.

Me Mamade Aleem Bocus avait déclaré à l’ancien juge Paul Lam Shang Leen et ses assesseurs que son rôle était d’assurer la liaison entre l’ancien candidat du MSM et le religieux. «Raouf Gulbul m’a demandé si je pouvais arranger une rencontre entre le Maulana et lui», avait-il précisé.

La rencontre selon lui avait été fixée à Petit-Verger et Raouf Gulbul est venu avec plus d’une heure de retard en compagnie de plusieurs personnes. II y avait trois voitures à bord desquelles se trouvaient les avocats Athon Murday, Samad Golamaully, Ashley Hurhangee, Noor Hussenee et d’autres personnes.

Analyse

Me Mamade Aleem Bocus devait aussi confirmer que Noor Hussenee avait accompagné Raouf Gulbul. Sa déposition intervient après celle de son confrère Athon Murday, jeudi. Ce dernier avait soutenu qu’il n’avait vu aucun sac en plastique qui aurait contenu Rs 9,7 millions, lors de la rencontre à Saint-Pierre.

Une version que devront vérifier les enquêteurs car elle ne corrobore pas avec celle des autres protagonistes. Le téléphone de Me Athon Murday devrait être soumis à des fins d’analyse afin d’avoir de voir plus clair.

À l’ICAC aussi, les enquêteurs de la Task Force ne comptent pas lâcher prise dans l’affaire Anupam Kandhai. Ce dernier pourrait être à nouveau convoqué au cours de la semaine. Les hommes de Navin Beekarry pourraient changer leur fusil d’épaule et faire appel aux Judge’s Orders afin d’obtenir certaines informations.

Me Anupam Kandhai avait été interrogé sur l’amende de Rs 306 000 qu’il a payée en faveur du détenu Jackson Kamacho, le 3 février 2016 et sur les versements de Rs 475 000 sur son compte bancaire. L’avocat a produit un affidavit où il explique les circonstances entourant ces transactions. Cependant, face aux questions supplémentaires de la commission anticorruption, l’homme de loi a expliqué qu’il ne peut donner plus de précisions car sa demande de révision judiciaire est actuellement en cour.

Lors de son audition devant la commission d’enquête, le juge Lam Shang Leen était revenu sur le paiement de cette amende. Anupam Kandhai avait fait savoir que c’est l’ancien détenu Sanjeev Nunkoo, qui avait effectué ce versement. Mais les documents de la prison indiqueraient que c’est bien l’avocat qui avait réglé l’amende.

Publicité
Publicité

Le rapport de la commission d’enquête sur la drogue a été rendu public vendredi 27 juillet. Et les répercussions sont nombreuses. Le barreau notamment y est mis à mal ; les noms de plusieurs avocats, dont Me Raouf Gulbul, sont cités, la commission Lam Shang Leen recommandant des enquêtes approfondies. Le gouvernement n’est pas non plus sorti indemne. Cités dans le rapport, la ministre Roubina Jadoo-Jaunbocus et le Deputy Speaker Sanjeev Teeluckdharry ont dû «step down». Diverses institutions sont également montrées du doigt.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires