Commission drogue: Gulbul sera-t-il le deuxième membre du barreau arrêté ?

Avec le soutien de
Les enquêteurs affectés à la Task Force ont entendu plusieurs protagonistes liés à l’avocat Raouf Gulbul.

  Les enquêteurs affectés à la Task Force ont entendu plusieurs protagonistes liés à l’avocat Raouf Gulbul.  

L’interrogatoire «under warning» de l’avocat Raouf Gulbul au Central Criminal Investigation Department (CCID) se rapproche. Dans les milieux concernés, on laisse entendre que la Task Force détient déjà un dossier «solide» contre l’ancien magistrat. Et son arrestation est évoquée avec insistance. S’il s’avère, Raouf Gulbul deviendra le second membre du barreau à être inculpé après Me Rex Stephen, arrêté par l’Independent Commission Against Corruption la semaine dernière.

Les enquêteurs affectés à la Task Force ont entendu plusieurs protagonistes liés à l’ancien Chairman de la Gambling Regulatory Authority ces dernières semaines. Parmi eux, les avocats Samad Golamaully, Ashley Hurhangee et Noor Hussenee. Cette semaine, ce sera au tour de l’avocate Tisha Shamloll, ancienne pupil de Raouf Gulbul, d’être interrogée. Elle avait incriminé, preuves à l’appui, ce dernier devant la commission d’enquête sur la drogue.

Tisha Shamloll sera notamment questionnée sur la relation entre Raouf Gulbul et le trafiquant de drogue Peroomal Veeren. Elle sera, dans la foulée, appelée à fournir plus de détails sur le financement de la campagne électorale du candidat battu du Mouvement socialiste militant au no3.

L’avocat Mahmad Baccus, un des protagonistes de la réunion nocturne de Saint-Pierre sera également interrogé dans les jours qui suivent. Son interrogatoire portera sur les Rs 10 millions qui auraient été remises à Raouf Gulbul par Peroomal Veeren au cours de cette fameuse soirée.

«Rien à se reprocher»

Une enquête approfondie sur l’inspecteur Assad Rujub a été recommandée par la commission d’enquête sur la drogue. La Task Force interrogera celui-ci sur le volet Gro Derek. L’ancien responsable de l’Anti-Drug Smuggling Unit de Plaine-Verte a été accusé par le travailleur social, Ally Lazer, d’être de mèche avec les trafiquants de drogue.

Assad Rujub devra notamment s’expliquer sur la perquisition qui a eu lieu au domicile de Gro Derek en 2012. Il est accusé d’avoir volé de l’argent et de la drogue ce jour-là. Ce qu’il a toujours nié. Selon les proches d’Assad Rujub, il collaborera avec les enquêteurs à ce sujet, vu qu’il n’a «rien à se reprocher».

Publicité
Publicité

Le rapport de la commission d’enquête sur la drogue a été rendu public vendredi 27 juillet. Et les répercussions sont nombreuses. Le barreau notamment y est mis à mal ; les noms de plusieurs avocats, dont Me Raouf Gulbul, sont cités, la commission Lam Shang Leen recommandant des enquêtes approfondies. Le gouvernement n’est pas non plus sorti indemne. Cités dans le rapport, la ministre Roubina Jadoo-Jaunbocus et le Deputy Speaker Sanjeev Teeluckdharry ont dû «step down». Diverses institutions sont également montrées du doigt.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires