Meurtre de Jamal Khashoggi: «Trop tôt pour un boycott économique», dit Xavier Duval

Avec le soutien de
Le leader demande que «Maurice rejoigne les grandes démocraties dans le boycott des invitations saoudiennes pour le moment».

Le leader demande que «Maurice rejoigne les grandes démocraties dans le boycott des invitations saoudiennes pour le moment».

«Contrairement à certains membres de l’opposition, je pense qu’il est encore trop tôt pour un boycott économique» de l’Arabie Saoudite. Propos de Xavier-Luc Duval, leader de l’opposition, en réaction au meurtre de Jamal Khashoggi. Selon la Turquie, le meurtre du journaliste du Washington Post, par des Saoudiens qui seraient proches de la famille royale, aurait été «planifiée à l’avance».

«Silence assourdissant»

Sollicité par l’express, Xavier-Luc Duval condamne le meurtre du journaliste saoudien. «Je condamne sans réserve et avec force le meurtre atroce du journaliste Jamal Khashoggi.» Il dit demander que «Maurice rejoigne les grandes démocraties dans le boycott des invitations saoudiennes pour le moment».

Le leader de l’opposition déplore, dans la foulée, le «silence assourdissant» du gouvernement mauricien après le meurtre de Jamal Khashoggi. Xavier-Luc Duval est toutefois d’avis qu’il faut attendre de voir comment évoluera la situation avant de prendre une décision. «Et, surtout, le temps de voir comment réagiront les grandes démocraties. Maurice ne peut pas se mettre au ‘front bench’ de conflits internationaux.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires