Projets à Agaléga: un Environment Impact Assessment pas requis

Avec le soutien de
Selon Fazila Jeewa-Daureeawoo, il n’y a pas de présence militaire indienne à Agaléga.

Selon Fazila Jeewa-Daureeawoo, il n’y a pas de présence militaire indienne à Agaléga.

La construction d’un aéroport et d’un débarcadère à Agaléga sera exemptée d’un Environment Impact Assessment (EIA). Cependant, les Indiens devront soumettre un rapport au ministère de l’Environnement.

C’est ce qu’a indiqué la vice-Première ministre et ministre des Collectivités locales Fazila Jeewa-Daureeawoo à une question supplémentaire du député mauve Aadil Ameer Meea. Ce dernier a également voulu savoir si Maurice a mis en place un «monitoring committee» car il estime que les autorités mauriciennes devraient avoir un droit de regard.

La vice-Première ministre a confirmé qu’il y a des réunions avec la partie indienne. D’ajouter qu’il est prévu que les travaux débutent le 12 février prochain et soient complétés dans deux ans.

Le même député du MMM a également demandé à la ministre si l’argent fourni par l’Inde sera suffisant pour les travaux ou si le gouvernement mauricien devra verser un certain montant. Fazila Jeewa-Daureeawoo a déclaré qu’à ce stade, elle n’est pas en mesure de répondre à la question.

La députée Danielle Selvon a, de son côté, demandé à la ministre des Collectivités locales si des militaires indiens sont présents à Agaléga. Ce à quoi Fazila Jeewa-Daureeawoo a répondu par la négative.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires