Ally Lazer: «Inspekter Rujub ti bizin félisit mwa…»

Avec le soutien de
Ally Lazer sa sortie du Central Criminal Investigation Department (CCID), ce vendredi 19 octobre.

Ally Lazer sa sortie du Central Criminal Investigation Department (CCID), ce vendredi 19 octobre.

Il ne comprend pas pourquoi l’inspecteur Assad Rujub a porté plainte contre lui. À sa sortie du Central Criminal Investigation Department (CCID), ce vendredi 19 octobre, Ally Lazer a fait ressortir qu’au lieu de jurer un affidavit contre lui, le policier aurait dû le féliciter…

 
 

«Li ti bizin félisit mwa akoz mo’nn dir li garson d’honneur é pa garson déshonneur ou garson d’horreur», s’est insurgé le travailleur social. Selon Ally Lazer, il n’a fait que traduire les propos que toute la presse avait rapportés concernant l’inspecteur Rujub. 

Ally Lazer se demande pourquoi l’inspecter Assad Rujub n’a poursuivi personne, mais s’est empressé de l’attaquer lorsqu’il a été convoqué par le CCID et l’Independent Commission Against Corruption suivant la publication du rapport Lam Shang Leen. 

Publicité
Publicité

Le rapport de la commission d’enquête sur la drogue a été rendu public vendredi 27 juillet. Et les répercussions sont nombreuses. Le barreau notamment y est mis à mal ; les noms de plusieurs avocats, dont Me Raouf Gulbul, sont cités, la commission Lam Shang Leen recommandant des enquêtes approfondies. Le gouvernement n’est pas non plus sorti indemne. Cités dans le rapport, la ministre Roubina Jadoo-Jaunbocus et le Deputy Speaker Sanjeev Teeluckdharry ont dû «step down». Diverses institutions sont également montrées du doigt.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires