Pour une commande de portes, Rs 55 000 jetées par la fenêtre

Avec le soutien de
Les commandes de portes et de fenêtres en aluminium ne se sont jamais matérialisées.

Les commandes de portes et de fenêtres en aluminium ne se sont jamais matérialisées.

La police de Mahébourg a initié une enquête sur un cas présumé d’escroquerie. Une habitante de ce village du Sud-Est, âgée de 26 ans, soutient qu’elle a été arnaquée par un entrepreneur. Elle dit avoir perdu Rs 55 000 pour des commandes de portes et de fenêtres en aluminium qui ne se sont jamais matérialisées. Elle a porté plainte à cet effet le mercredi 3 octobre.

Achat de matériaux

C’est en début d’année que la Mahébourgeoise avait sollicitée les services de l’entrepreneur, un habitant de Bel-Air-Rivière-Sèche. En janvier, il était venu chez elle pour prendre la commande et il a évalué les travaux à Rs 73 500. Quelque temps après, il lui a demandé Rs 15 000 pour acheter les matériaux.

À la fin de février, l’entrepreneur lui aurait expliqué qu’il aurait besoin d’une somme supplémentaire de Rs 15 000, car il devait faire l’acquisition d’autres matériaux. Quelques jours plus tard, soit le 2 mars, il a de nouveau réclamé Rs 25 000.

Plusieurs mois se sont ensuite écoulés sans que l’entrepreneur ne se présente chez la jeune femme avec les portes et les fenêtres en aluminium. Elle l’a, à maintes reprises, contacté et elle s’est même rendue chez lui. La victime a constaté que le travail n’a jamais été fait.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires