Bien-être: le pouvoir des fleurs

Avec le soutien de

Birgitta Holenstein Ramsurn voit au-delà des couleurs et des formes des fleurs. D’elles, elle en a extrait des élixirs pour apaiser l’âme. Elle vient de publier «NaturEssences Flower Power from Mauritius».

NaturEssences Flower Power from Mauritius sera officiellement lancé la semaine prochaine. Mais ce livre est déjà disponible à la boutique Tentation aux arcades Currimjee à Curepipe. «Je crois qu’écrire ce livre est le but ultime de ma venue dans votre pays», explique Birgitta Holenstein Ramsurn. Cette Suisse s’est établie à Maurice depuis 2002. C’est à son domicile de la Pointe d’Esny qu’elle prépare ses élixirs de fleurs, qui sont l’essence de son premier livre.

En franchissant le seuil du domicile de cette thérapeute, ne vous attendez pas à voir un parterre de fleurs. Vous y trouverez plutôt toute une variété de fioles étiquetées contenant des élixirs. «Les élixirs ne sont pas des parfums de fleurs, ni des huiles essentielles, ce sont les vibrations des fleurs utilisées pour aider à stabiliser et harmoniser notre émotionnel. La fabrication des élixirs à base de fleurs est une science millénaire», explique Birgitta Holenstein Ramsurn. Elle ajoute qu'«avec la vie trépidante que nous menons, le stress est omniprésent. Et à cause de ce stress, il est de plus en plus difficile de gérer nos émotions. Quand on se casse un bras, nous allons chez le médecin mais quand nous avons mal à l’intérieur de nous, comment nous soulager ? Les fleurs nous aident à maintenir notre harmonie. Si votre esprit est en harmonie, votre corps peut guérir plus facilement».

Répertoire riche

Ces fleurs, elle les cueille dans leur habitat naturel. «À ma venue à Maurice, il m’a fallu découvrir les fleurs de l’île et les répertorier. L’île est d’une richesse incroyable et les plantes indigènes sont nombreuses, mais les constructions et la pollution les détruisent. Avec l’évolution, on change le caractère de l’île et on détruit les plantes. On ne se rend pas compte qu’en agissant ainsi, cela a des répercussions sur le mental des gens. Pour avoir des fleurs de qualité, il faut que j’aille les chercher dans les forêts ou chez les particuliers», raconte Birgitta Holenstein Ramsurn.

La thérapeute a plus d’une anecdote à raconter. «Le baume de l’île Plate, même s’il s’appelle ainsi, ne pousse plus sur l’île Plate. Le seul endroit au monde où on peut encore la trouver, c’est sur l’îlot Gabriel. À un moment, on craignait que cette plante disparaisse totalement, à cause des travaux effectués sur l’île. J’ai parlé à la personne qui était responsable de l’îlot Gabriel et je lui ai expliqué qu’elle était une plante unique au monde», explique-t-elle. Sa dernière trouvaille en date : la fleur d’ébène noire. «Maurice était autrefois recouvert de cet arbre, aujourd’hui il est très rare. C’est mon amie d’Ebony Forest, qui tente de sauver ces espèces, qui m’a annoncé qu’une plante était en train de fleurir. C’est ainsi que j’ai pu faire de l’élixir à base de fleur d’ébène noir.»

Une fois récoltées, les fleurs sont prêtes à livrer leur secret. «Il faut une certaine maîtrise et connaissance pour faire les élixirs», avertit tout de go Birgitta Holenstein Ramsurn. Sa méthode est inspirée du Dr Bach (NdlR : Voir encadré). Les fleurs fraîchement cueillies sont placées dans un bol d’eau pure et exposées au soleil pendant plusieurs heures. Puis, l’eau, contenant désormais les vibrations des fleurs, est stabilisée avec de l’alcool ou du vinaigre. «Cette teinture mère est très concentrée on ne peut l’utiliser ainsi. Il faut la diluer», souligne Birgitta Holenstein Ramsurn.

Des vibrations des fleurs, elle en fait des liquides en fines gouttelettes dispersés dans du gaz et des élixirs à consommer par voie orale, par nombre de gouttes. «Il n’y a pas d’effets secondaires mais parfois elles peuvent provoquer des crises. Les crises sont parfois bénéfiques car elles peuvent vous faire sortir d’une situation que vous pensiez inextricable», explique la thérapeute. Les élixirs vous sont prescrits dépendant de votre niveau d’énergie.

Si Birgitta Holenstein Ramsurn donne des consultations à son domicile, elle propose également des ateliers à ceux qui s’intéressent aux pouvoirs des fleurs. Un Flower Power Basic Seminar aura lieu le 13 octobre à Pointe d’Esny.


Bio express

Birgitta Holenstein Ramsurn

Cela fait plus de 30 ans que Birgitta Holenstein Ramsurn travaille avec les plantes. «J’ai toujours aimé les plantes. Les études ne m’intéressaient pas vraiment. J’ai fini par les abandonner pour travailler dans une droguerie. C’est ainsi que j’ai commencé à travailler avec les plantes et que j’ai compris la souffrance des gens, de ce qu’ils recherchaient vraiment.» Mais sa rencontre avec les fleurs se fera un peu plus tard. «Un Australien était venu en Suisse pour parler des fleurs du Dr Bach et on m’avait demandé d’être son interprète. Mais comme j’avais des obligations familiales et que j’étais dans le même temps souffrante, j’ai décliné l’invitation. Le conférencier m’a alors donné des gouttes à base de fleurs que j’ai prises. En l’espace de quelques jours, je me sentais nettement mieux et je travaillais. Cela m’a fascinée.» Depuis, elle croit fermement dans le pouvoir des fleurs.


Un livre pour mieux comprendre les plantes

«NaturEssences Flower Power from Mauritius» est écrit en anglais, langue que Birgitta Holenstein Ramsurn maîtrise très bien. Le livre contient la description de 27 fleurs de l’île Maurice. L’auteure y décrit leurs bienfaits, de même que ce pour quoi elles sont recommandées. Elle parle également de leurs origines, de comment la plante est utilisée de manière traditionnelle, mais donne aussi à ses descriptions parfois une note personnelle en racontant sa «rencontre» avec cette fleur. Vous découvrirez entre autres que le Baume de l’île Plate ou encore l'Ylang Ylang sont recommandés dans de cas de stress. La Trochetia Boutoniana est utilisée «pour soulager les personnes se trouvant dans des situations extrêmes» ou encore l’Oiseau de Paradis pour améliorer son attitude.


Qui est le DR Bach ?

Médecin homéopathe et bactériologiste anglais, Edward Bach, né en 1886 et décédé en 1936, a consacré sa vie à identifier les émotions et à essayer de les harmoniser. C’est à lui qu’on doit les élixirs de fleurs appelés Fleurs de Bach. Les bienfaits des Fleurs de Bach consistent à réveiller les qualités qui sommeillent en nous ou qui nous font défaut. En traitant les troubles émotionnels, ces élixirs sont censés améliorer les conditions physiques des personnes traitées. Durant sa carrière, Edward Bach a identifié 38 fleurs correspondant à 38 états d’âme. À titre d’exemple, la fleur de l’orme, selon la méthode du Dr Bach, agit sur la tristesse et le découragement, tandis que le chèvrefeuille va aider ceux qui souffrent de nostalgie.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires