Débris de construction: l'Environnement contre-attaque

Avec le soutien de
La Solid Waste Management Division planche sur l’aménagement de six sites répartis à travers le pays pour le stockage temporaire des débris issus des différents chantiers dans le pays.

La Solid Waste Management Division planche sur l’aménagement de six sites répartis à travers le pays pour le stockage temporaire des débris issus des différents chantiers dans le pays.

Le pays est en chantier. Notamment avec le projet du Metro Express. Que faire des déchets de construction, blocs de béton, pierres et métaux qui s’amoncellent ? La Solid Waste Management Division de la National Environment Commission prévoit d’absorber ces débris dans des sites dédiés. C’est d’ailleurs l’un des dossiers soulevés par la dernière instance lors d’une réunion, à la fin du mois dernier.

Les déchets de construction sont souvent laissés sur les chantiers, dans la nature ou dans des terrains en friche. La Solid Waste Management Division planche sur l’aménagement de six sites répartis à travers le pays pour le stockage temporaire de ces débris. Et ceux concernés devront trouver un moyen pour s’en débarrasser. Les travaux devraient durer jusqu’en mai 2019. Le coût est de Rs 6 millions.

De plus, un appel d’offres sera lancé d’ici décembre pour aménager des espaces dans les dépotoirs existants. Ils serviront aussi à recueillir des débris de construction. Les travaux en ce sens débuteront en janvier pour se terminer en mars. Ce projet nécessitera un investissement total de Rs 2 millions.

Le stockage d’huile en tout genre pose aussi problème à plusieurs niveaux, d’où la volonté de construire des cuves de stockage temporaires en attendant que cette substance soit traitée. Celles-ci seront placées dans les dépotoirs. Cette solution est provisoire car il est prévu que les recycleurs et exportateurs se manifestent dans un deuxième temps.

Cent maisons rasées

L’amiante est aussi un dossier prioritaire. Un comité technique se réunit régulièrement pour passer en revue la situation. Un Asbestos Treatment Programme débutera en novembre. Celui-ci prévoit la démolition des maisons contenant de l’amiante.

Une enveloppe de Rs 20 millions a été prévue pour raser 100 maisons en premier lieu. Deux cents autres le seront par la suite. Le gouvernement devrait aussi construire d’autres logements pour les familles qui seront affectées. Du reste, une ONG s’est manifestée pour ériger 10 demeures.

Environ 3 113 maisons contenant de l’amiante sont recensées sur 59 sites à travers le pays. Ces maisons EDC-CHA se trouvent à La Mivoie (Rivière-Noire), à Batimarais, à Residence Bethleem (Rose-Belle) et Résidence Ste-Catherine, à L’Agrement, St Pierre.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x