Ligue des champions: Manchester United, le nul au bout de l’ennui

Avec le soutien de
L'entraîneur de Manchester United José Mourinho donne des instructions à ses joueurs lors du match nul 0-0 à domicile face à Valence en 2e journée de C1 le 2 octobre 2018.

L'entraîneur de Manchester United José Mourinho donne des instructions à ses joueurs lors du match nul 0-0 à domicile face à Valence en 2e journée de C1 le 2 octobre 2018.

Old Trafford attendait une réaction, ce sera pour une autre fois: le Manchester United de José Mourinho a enchaîné une nouvelle piètre performance, concédant un match nul contre Valence (0-0), mardi lors de la 2e journée de la Ligue des champions.

Cela fait maintenant quatre matches que les ennuyeux «Red Devils» n’ont pas gagné. Et cette dernière sortie européenne ne va pas rassurer, tout comme elle ne va pas forcément améliorer les relations entre le Portugais et son groupe.

Lents, sans inspiration, débordés par le milieu de terrain valencien, Pogba et sa troupe n’ont encore rien montré.

Rossé sur la pelouse de West Ham samedi en Premier League (3-1), quelques jours après avoir été éliminé de la Coupe de la Ligue par Derby, pensionnaire de D2, le club s’installe dans la crise, sur fond de divorce entre l’entraîneur et ses vedettes Pogba et Sanchez.

Le milieu de terrain français, critique de l’approche prudente de son manager, s’est vu retirer publiquement le statut de vice-capitaine, avant de recevoir une réprimande à l’entraînement dans la semaine.

L’attaquant, lui, a selon la presse été admonesté lors d’une réunion de l’équipe pour sa forme médiocre, avant d’être laissé en tribune contre West Ham.

Avant la rencontre, Mourinho avait affirmé à la BBC que les Mancuniens «se battraient avec tout ce qu’ils ont pour ce match». Le Francais, le Chilien et les autres ne l’ont pas vraiment suivi, offrant une prestation sans entrain, moquée pendant le match par un Old Trafford bien las.

Si dans les premières minutes, les «Red Devils» ont été à l’attaque, ils ont constamment été hors-jeu.

Puis, à mesure que le match avançait, le milieu de Valence, avec notamment Kondogbia et Parejo, prenait le dessus et privait petit à petit ManU du ballon.

Sifflets

Les Mancuniens s’installaient alors dans une espèce d’indolence, jouant parfois en marchant, sans aucune inspiration ou volonté de partir à l’assaut. L’action la plus dangereuse? Un tir de plus de 25 mètres de Rashford directement dans les bras de Neto (26e).

Si la deuxième période a eu un peu d’allant, cela n’a pas suffi.

Pogba et Sanchez se sont plus portés vers l’avant, combinant quelquefois et se montrant un peu plus dangereux à l’approche de l’heure de jeu, mais certainement pas assez pour venir à bout d’un Valence bien organisé.

En fin de match, Martial, entré à la place de Sanchez, a provoqué un coup franc à la limite gauche de la surface. Rashford, au lieu de centrer, a tiré en force, mais son malin missile n’a fait qu’effleurer la barre transversale (85e).

Sur le papier, après la victoire à Berne lors de la première journée, ce résultat contre les Espagnols n’est pas catastrophique, puisque les «Red Devils» sont deuxièmes de leur groupe, à deux points de la Juventus, leur prochain adversaire en C1. Mais, après sa sortie sous les sifflets, ce nul pourrait rendre intenable la position de Mourinho.

Il aura une séance de rattrapage contre Newcastle ce week-end en Premier League. Attention à ne pas la manquer.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires