Proportionnelle: Collendavelloo souhaite plus de 20 élus

Avec le soutien de
Ivan Collendavelloo a demandé au MMM de faire des concessions .

Ivan Collendavelloo a demandé au MMM de faire des concessions .

Le Muvman liberater (ML) a fait des concessions concernant la réforme électorale. Il lance un appel au Mouvement militant mauricien d’en faire de même pour que «nous puissions avancer». Déclaration d’Ivan Collendavello, Premier ministre par intérim et leader du ML, dimanche, à la presse. Quelles sont les concessions faites à son partenaire, le Mouvement socialiste militant, sur l’ébauche de la réforme électorale, rendue publique le vendredi 21 septembre ?

Une source à l’Hôtel du gouvernement précise qu’Ivan Collendavelloo a fait ses propositions oralement. Il n’y a rien sur le papier. Selon cette source, le Deputy Prime Minister ne souhaiterait pas des noms à choisir en priorité. Et aussi, qu’il y ait une autre liste de plus de 20 élus à la proportionnelle.

Ivan Collendavelloo avait présidé un select committee sur la réforme électorale qui avait rendu un rapport en 2004. Ce comité avait proposé un Parlement de 100 parlementaires. Soit les 70 élus et nommés comme Best Losers, et avait proposé 30 autres parlementaires nommés sur une base proportionnelle, pourvu que les partis ou alliances obtiennent au moins 10 % des suffrages.

Dans une interview accordée à 5plus, peu après que la réforme a été rendue publique, Ivan Collendavelloo avait cité le rapport de la commission Sachs sur lequel le select committee s’était basé. Le système proposé était qu’il y ait deux bulletins, le premier pour le First Past The Post et un deuxième pour les électeurs qui veulent voter pour un parti ou une alliance qu’ils désirent voir au gouvernement.

C’est en comptabilisant ces bulletins qu’on arrivera au nombre de votes que chaque parti aura recueilli. On prend ces votes, on les divise par le nombre de députés que ce parti aura fait élire en y ajoutant le chiffre 1 et on aurait eu un résultat. Celui qui a un meilleur résultat obtient un siège supplémentaire. Pour le deuxième siège, on refait le même exercice, ainsi de suite jusqu’à ce qu’on arrive au chiffre 30.

Publicité
Publicité

Maurice est bel et bien engagé pour réformer son système électoral, tout en introduisant la proportionelle. C’étaient les propos de SAJ en 2015. Trois ans plus tard, le gouvernement a soumis ses propositions. Elles devront être validées au Parlement par une majorité des trois-quarts.  Ce qui est loin d’être gagné car la quasi-totalité des partis d’opposition se sont déjà prononcés contre.

D'autres articles »
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x