Smartphone: le flagship killer Pocophone F1 débarque de la planète Chine !

Avec le soutien de

Tel un ovni, le smartphone Pocophone F1 débarque sans prévenir. Cette nouvelle marque du constructeur chinois Xiaomi étonne. Détrônerat-il ses concurrents ?

Présentation

Après que Huawei a créé une deuxième marque avec Honour, c’est à Xiaomi d’emboiter le pas avec le Pocophone F1. Il s’agit d’un smartphone très haut de gamme du constructeur chinois et qui se veut être le tueur des flagships. Lancé au mois d’août, ce smartphone propose le processeur Snapdragon 845, et cela à petit prix.

Xiaomi, qui est une startup, s’est jurée de grappiller des marchés sur le marché du smartphone. Il ne faisait que des appareils low cost et middle range entre autres. Le Pocophone F1 est arrivé à Maurice il y a quelques jours, avant d’être commercialisé.

Le Pocophone F1 ne perd pas de temps avec le design mais propose un smartphone rapide. On a un écran bord à bord avec encoche à l’avant, un cadre en métal avec un port USB-C en bas, un lecteur d’empreintes au dos, sous deux appareils photo placés au centre, ou sur le bord en haut à gauche. Pourtant, le Pocophone F1 reprend des ingrédients de ses concurrents.

Le Pocophone F1 ne choisit ni le métal ni le verre mais du plastique, soit du polycarbonate. Le constructeur préfère un appareil qui soit puissant et qui fonctionne avec du plastique ultra-solide que des matériaux onéreux mais peu solides. Le lecteur d’empreintes, situé au dos, sous l’appareil photo, tombe bien sous l’index. L’encoche est donc assez imposante mais renferme un haut-parleur pour l’audio en stéréo et tous les capteurs nécessaires à la capture photo et la reconnaissance faciale. Le nouvel appareil a un écran IPS de 6,21 pouces au format 18,7:9 avec une définition de 2248 x 1080 pixels. L’écran tire sur le bleu et la luminosité n’est pas le point fort du Pocophone F1, vu qu’en extérieur, la dalle se transforme en miroir.

Performances

Ce qui frappe d’entrée sur le Pocophone F1, c’est le processeur Snapdragon 845, couplé à une puce graphique, l’Adreno 630, ainsi qu’une mémoire vive 6 Gigaoctets (Go), 64 Go minimum de mémoire interne. Afin d’assurer de bonnes performances sur la durée, la marque a intégré un système de refroidissement liquide du processeur, baptisé LiquidCool. C’est Xiaomi qui a élaboré ce système de refroidissement sur les autres smartphones. C’est d’ailleurs une technologie qui intéresse de nombreux acteurs. Les amateurs de jeu PUBG et Fortnite seront ravis de voir que la puce graphique tient la route.

Photo

Le Pocophone F1 a vanté ses mérites avec la technologie d’intelligence artificielle (IA). Au dos, il y a un double appareil photo, avec un premier capteur de 12 mégapixels, surmonté d’un objectif f/1,9 et un capteur secondaire de 5 mégapixels avec un objectif f/2,0. Le tout est traité à nouveau par les algorithmes de Xiaomi, ce dernier ne manquant pas de mettre en avant la fonction IA, censée améliorer les photos en reconnaissant leurs sujets. Tant que les prises de vues sont à l’extérieur ou avec une bonne luminosité, la camera est impeccable. Aussitôt que la luminosité baisse, l’appareil s’adapte comme il faut. La camera de 5 mégapixels permet de prendre des photos portrait offrant un fond qui est flou, soit l’effet bokeh qu’offrent les smartphones À savoir que Xiaomi intègre un capteur de 20 mégapixels à l’avant, avec un objectif f/2,0.

Autonomie

Le Pocophone F1 vient avec une batterie de 4 000 mAh et un Snapdragon 845, gravé en 10 nm. L’appareil a tout pour proposer une excellente autonomie, supérieure à celle de la plupart des smartphones équipés du même processeur, mais souvent d’une batterie plus petite. Les 4000 mAh, c’est l’équivalent d’un jour et demi, voire deux journées de batterie.

Connectiques

L’appareil est compatible avec la charge rapide QuickCharge 3.0. Il est fourni avec un chargeur de 18 W et un câble USB TypeA vers USB Type-C. Cela permet de gagner 36 % de batterie (passant de 7 % à 43 %) en 30 minutes de recharge, 73 % en une heure (passant de 7 % à 80 %) et de recharger totalement la batterie en un peu moins de deux heures.

Au niveau des connexions sans fils, l’appareil propose des fréquences 4G-LTE et aussi une fréquence 700 Mhz pour certains pays comme Maurice et le Pakistan. Maurice adopte bientôt cette bande pour plus de connexion. Le slot de carte SIM propose soit un port nano SIM, soit d’avoir une deuxième carte SIM et l’utilisation d’une carte micro SD.

Parmi les fonctionnalités sans fils, il y a le module Near Field Communication (NFC), utilisé pour valider les paiements.

Selon phonadroid.com, la marque a donc développé une interface Android, qui lui est propre. Basée sur MIUI 9.6, elle-même basée sur Android 8.1 Oreo, la surcouche MIUI for Poco est très réussie. Le constructeur reprend le meilleur de MIUI et d’Android Stock. Le constructeur propose un Poco Launcher, pour configurer l’apparence logicielle de l’appareil.

Disponibilité et prix

Le Pocophone F1 est déjà sur le marché local. Sa commercialisation va débuter dans quelques jours. En Europe, son prix tourne autour de Rs 13 000.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires