Petit-Gamin: incivisme décrié

Avec le soutien de

Petit-Gamin figure parmi les patelins, qui ont peu ou pas du tout changé au fil du temps. Mais si le développement y est rare, la pollution, elle, ne l’est pas. Les ordures n’ont pas tardé à apparaître sur le bas-côté de la route. Les détritus, c’est le cancer de l’île, estiment les habitants en colère, qui auraient bien voulu prendre les pollueurs en flagrant délit.

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires