Héroïne dans ses parties intimes: deux complices de Shivam Mungalia arrêtés

Avec le soutien de
N’ayant pu avaler les quatre boulettes d’héroïne, Shivam Mungalia les avait cachées dans ses parties intimes.

N’ayant pu avaler les quatre boulettes d’héroïne, Shivam Mungalia les avait cachées dans ses parties intimes.

Ashvin Jungalee, 22 ans, et Jim Harold Ezekeil Begué, 27 ans. Ces habitants de Plaine-des-Papayes et Bois-Mangues, respectivement, ont été coffrés hier, jeudi 27 septembre, en soirée. Les deux jeunes sont soupçonnés d’être les complices de Shivam Mungalia, 22 ans. Ce dernier a été coffré mardi 25 septembre à l’aéroport de Plaisance. Il avait dissimulé dans ses parties intimes 108,32g d’héroïne d’une valeur marchande de Rs 1 624 650. 

Ashvin Jungalee, qui travaille comme barman, et Jim Harold Ezekeil Begué qui est serveur, ont passé la nuit en détention. Ils devaient être traduits devant le tribunal ce vendredi 28 septembre. C’est l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) de la division nord, menée par le chef inspecteur Bhojraj Seeballuck, qui a procédé à leur arrestation.

De son côté, Shivam Mungalia répond, lui, d’une accusation provisoire d’importation d’héroïne. Cela faisait un moment déjà que le jeune homme était dans le collimateur de l’ADSU. Les limiers s’intéressaient notamment aux fréquents voyages à l’étranger de ce helper qui travaille pour une compagnie de lavage de voitures.

Mardi 25 septembre, il est tombé dans les filets de la police.

L’habitant de la NHDC de Plaine-des-Papayes, qui s’était envolé pour l’Afrique du Sud, est rentré à Maurice vers 19 h 35 sur le vol MK 852 en provenance de Johannesburg. Alors qu’il traversait le Green Channel, il a été interpellé par les douaniers. Ses bagages ont été scannés dans un premier temps, mais rien de compromettant n’a été trouvé.

Le helper a alors été soumis à une fouille corporelle. Les douaniers devaient remarquer que ses parties intimes étaient enduites de Vaseline. Shivam Mungalia a fini par révéler qu’il y avait dissimulé quatre boulettes de drogue car n’ayant pu les avaler. Il devait ajouter qu’avant son départ pour l’Afrique du Sud, on lui aurait proposé Rs 100 000 pour transporter de la drogue à Maurice.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires