Cathédrale St James: l’ancienne poudrière qui réconforte les âmes

Avec le soutien de

Avant d’être un lieu de culte, une partie de la cathédrale St James était une poudrière construite en 1740. Après le cyclone dévastateur d’avril 1892, l’édifice a aussi servi d’hôpital. Il est actuellement fermé pour rénovation. Les travaux pourraient coûter Rs 30 millions. La cathédrale St James est classée patrimoine national.

La poudrière justement située au bout de la rue Poudrière, en 1821. On reconnaît les
colonnades de la cathédrale.
Après transformation, le lieu de culte ici, en 1846.
C’est par une échelle en bois branlante que l’on accède au clocher, qui
marque le temps qui passe, à Port-Louis.
Il reste trois trous dans l’un des murs de la cathédrale, vestige de son
passé guerrier, durant la période française.
Vidée de ses bancs, la cathédrale fermée pour rénovation montre mieux sa forme en croix. Le porche
et la première moitié de l’édifice sont les parties les plus anciennes.
Vestige de l’ancienne poudrière, ces murs de neuf pieds d’épaisseur. C’est ce «petit couloir»
menant aux fenêtres, qui en atteste, comme le montre Sandrine Florent, cadre administratif de la cathédrale.
Détail de la structure qui met en lumière la longue histoire des lieux.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires