Suspension de Manisha Jooty: les langues se délient à la MBC

Avec le soutien de
Manisha Jooty est la porte-parole des employés de la MBC.

Manisha Jooty est la porte-parole des employés de la MBC.

Manisha Jooty aurait fait les frais de son franc-parler. Et l’incident entre une Makeup Officer (voir encadré) de la Mauritius Broadcasting Corporation (MBC) et elle, en août, ne serait que l’arbre qui cache la forêt… Du moins, c’est le sentiment de certains collègues de la journaliste et porte-parole des employés de la MBC. Si la principale concernée, qui a été interdite de ses fonctions pour mauvaise conduite le mercredi 19 septembre, n’a pas voulu faire de commentaires, dans son entourage, les langues se délient…

Il est reproché à Manisha Jooty d’avoir fait preuve de mauvaise conduite lors d’une réunion tenue entre l’exécutif de la Mauritius Broadcasting Services Staff Association et la direction de la MBC, le lundi 17 septembre. Comme à l’accoutumée, la News Editor y aurait évoqué les problèmes qui surviennent au sein de la rédaction. Notamment le harcèlement moral qu’elle subirait tout comme deux autres journalistes. Et les choses se seraient envenimées.

Le directeur géneral par intérim de la compagnie, Anooj Ramsurrun, aurait fait appel à la maquilleuse. Or, cette dernière n’étant qu’un membre du syndicat, ne devait pas assister à cette réunion. Le Chairman du Board de la MBC, Beejhaye Ramdenee, n’aurait pas dû être présent non plus.

«On aurait demandé à la Make-up Officer de revenir sur l’incident impliquant Manisha Jooty. Cette dernière a donc été provoquée et on connaît tous son caractère, avance-t-on. C’était un moyen de la déstabiliser.» Il nous revient également que des Senior Advisors du bureau du Premier ministre auraient sommé les membres exécutifs du syndicat de ne pas s’en prendre à la direction de la MBC.

En outre, Manisha Jooty avait présenté un certificat médical mais s’était présentée à la réunion de lundi. Il nous revient qu’elle avait rendez-vous chez le médecin à 13 heures et la réunion se tenait deux heures plus tard.

«Elle n’était pas alitée. Elle pouvait assister à la réunion et elle l’a fait», dit-on. À la suite de la rencontre, la principale concernée aurait reçu un avertissement et une lettre la sommant de s’expliquer par rapport à cet incident. Ce qu’elle a fait.

La journaliste aurait aussi fait part à la direction qu’elle allait rapporter à la police le fait qu’elle a été filmée à son insu. «C’est aussi pour cela qu’elle a eu des ennuis», raconte-t-on.

Cependant, au niveau de la direction de la MBC, on ne pipe mot sur cette réunion qui aurait mal tourné. On dit simplement que ce n’est que lundi que la direction a pris connaissance de l’incident impliquant la journaliste et la Make-up Officer.

Le mardi 18 septembre, la direction a sollicité un avis légal ; et mercredi, la lettre de suspension a été servie à Manisha Jooty. Le management de la MBC laisse entendre qu’il dispose de dix jours pour déposer une charge formelle contre la News Editor. Cette dernière a, elle, cinq jours pour y répondre.

«Dans l’éventualité qu’elle accepte les reproches qui lui ont été faits, on prendra la décision qui s’impose. Au cas contraire, la MBC mettra sur pied un comité disciplinaire pour examiner le cas.»

Le clash avec la maquilleuse

L’incident impliquant Manisha Jooty et la maquilleuse remonte au samedi 4 août. Selon nos recoupements, cette dernière mettait du temps à venir maquiller la journaliste qui devait présenter le bulletin de la mi-journée. Et ce n’était pas la première fois que cela se produisait. Il nous revient que les maquilleurs doivent être présents en salle de maquillage entre 11 h 30 et midi pour maquiller l’animateur ou l’animatrice. Or, ce jour-là, celle qui devait s’en charger n’y était pas, accordant la priorité aux personnes impliquées dans l’émission «Qui veut gagner des millions ?» Manisha Jooty s’en est prise à la «Make-up Officer» lorsqu’elle s’est présentée. Scène qui aurait été filmée par un «Chief News Editor». La vidéo a été mise en circulation cette semaine.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires