Course automobile: sur la route de Vashish Woochit

Avec le soutien de
Vashish Woochit est fan de voitures depuis qu’il est petit.

Vashish Woochit est fan de voitures depuis qu’il est petit.

La course automobile est l’une des disciplines sportives les plus difficiles, «physiquement et mentalement». Non seulement pour les pilotes, mais aussi pour les équipes qui ont un rôle essentiel dans la performance de la voiture. Vashish Woochit, 26 ans, sait de quoi il parle. L’habitant de Triolet est un passionné des courses de voitures.

Outre la voiture en elle-même, la forme physique des conducteurs est essentielle, explique Vashish Woochit, qui est l’un des directeurs d’Eastern Investments et de Propoint Tuning and Accessories. «C’est un sport de longue haleine.» Par exemple, dans presque toutes les catégories du championnat – dans son cas le Groupe 4 –, les pilotes de courses automobiles doivent exécuter simultanément de nombreuses manœuvres motrices et cognitives. 
 
«Nous devons être en bonne forme et avoir une bonne santé en faisant du jogging, du vélo, de la natation, des exercices et en jouant au football. Nous passons des heures dans la voiture de course, il est donc essentiel de nous hydrater pour maintenir un équilibre hydrique pendant la course.»

 
Les débuts de Vashish Woochit dans le sport automobile remontent à 2014, lors du Motor Racing Club (MRC) Slalom. Évènement auquel il a participé pendant deux ans. Cet amoureux des voitures a beaucoup appris sur les compétences de conduite et la coordination avec un copilote. «Honnêtement, l’apprentissage ne s’arrête jamais.» 

Fort de son expérience, Vashish Woochit affirme qu’«il est important d’avoir une bonne planification avant de s’engager dans un championnat». Mais il reconnaît que «lorsque vient le moment de prendre la route, vous n’avez peut-être pas toujours tendance à suivre les plans établis». 

Il est important de connaître la piste bien avant le grand jour afin de réduire au minimum le risque de rencontres inattendues. Les circuits dans les régions où l’humidité est élevée, il n’aime pas beaucoup ça, car rendant la course encore plus difficile. Par conséquent, il est essentiel de prendre bonne note de la piste en maintenant l’équilibre sans trop en faire. 

De plus, il est important de «connaître» la voiture que l’on utilisera lors d’un rallye. Il est utile d’être bien pourvu en équipements de secours ce jour-là. Certes, la participation à de telles activités est souvent coûteuse. «Avec l’aide du magasin Propoint Tuning and Accessories, l’un de mes sponsors, mon équipe et moi le faire.» 

Une course automobile, dans des paramètres bien établis, souligne Vashish Woochit, est une bonne activité pour les jeunes. Et qui pourrait mettre un frein aux nombreuses infractions au code de la route, en termes de conduite illégale et dangereuse. Ainsi, pour le jeune homme, il serait possible de les maintenir hors du circuit illégal en les intéressant à la pratique de telles activités sportives. «Je serai toujours reconnaissant envers le Motor Racing Club et l’équipe pour nous avoir donné l’opportunité de participer à divers slaloms et rallyes automobiles.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires