Bérenger: «Le MMM, le MSM et le PTr doivent se présenter seuls aux prochaines élections»

Avec le soutien de
Le MMM a célébré, ce dimanche 23 septembre, son 49e anniversaire lors d'un congrès à Rose-Hill.

Le MMM a célébré, ce dimanche 23 septembre, son 49e anniversaire lors d'un congrès à Rose-Hill.

«Le MMM ira seul aux prochaines élections», a martelé Paul Bérenger ce dimanche matin, 23 septembre, à la salle des fêtes du Plaza, à l’occasion des 49 ans du MMM. Il a, d’ailleurs, exprimé le souhait que tous les autres partis se présentent aussi seuls aux prochaines élections. «MMM, MSM ek PTr bizin al tousel prosenn éleksyon zénéral», a-t-il lancé à la foule. Le leader du MMM s’est aussi attardé sur la réforme électorale présentée vendredi 21 septembre par le Premier ministre, Pravind Jugnauth. «Sé enn pseudo réform», estime-t-il.

Paul Bérenger s’est adressé à la foule pendant une heure entière. «Nous nous préparons pour les prochaines élections. Nous finalisons une liste de 60 candidats compétents avec des jeunes et des femmes mais aussi des vétérans qui ont été avec nous», a affirmé Paul Bérenger devant la foule mauve.

 
 

D'ajouter qu’un groupe dirigé par Sheila Bunwaree travaille sur le programme électoral du MMM. «Finn form enn group séryé. Zot pé fer bann konsiltasyon avek bann PME, bann péser, bann travayer é tou dimounn. Biensir, bann rékomandasyon zot pou fer pou pass par bann instans du parti. Mé nou bann 'fundamentals' pou ress parey. L'honnêteté, la méritocratie, les droits des travailleurs… » indique Paul Bérenger.

Pour lui, il y a quatre défis qui guettent le pays : l’industrie sucrière, le secteur des services financiers, le seafood hub et les retombées du Metro Express. Revenant sur les heures de gloire du parti, Paul Bérenger a rappelé la lutte que le MMM a menée pour la classe travailleuse.

Quant à la réforme électorale, Paul Bérenger a affirmé que le MMM ne votera pas en faveur de celle annoncée par le Premier ministre le vendredi 21 septembre. Une «non-réforme», c’est ainsi qu'il a qualifié cette réforme. En effet, le leader des Mauves soutient que le système présenté ne résoudra pas le problème de proportionnalité du système First Past the Post. «Nou ti propoz enn system avek 63 dépité éli é enn lalis 20 lézot dépité élus à la proportionnelle», dit-il. Ainsi, selon Paul Bérenger, pas besoin de choisir des représentants selon des considérations ethniques. «MMM sir ki avek sa system-la, tou kominoté pou éna so réprézantan.»

Pendant le congrès, six jeunes ont aussi pris la parole ainsi qu’Ajay Gunness et Rajesh Bhagwan. Jenny Adebiro, présidente de l’aile féminine, Drish Baboolall, président de l’aile jeune, Karen Foo Kune, Nitin Jeeha, Hurmila Routho et Yannick Catherine ont tous parlé de leurs aspirations pour le MMM.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires