Compagnies en liquidation: les dettes de Rakesh Gooljaury s’élèvent à Rs 1,4 milliard

Avec le soutien de
Depuis la mise en liquidation de Fashion Style, l’homme d’affaires n’a pas honoré ses dettes de Rs 782 952 247, notamment.

Depuis la mise en liquidation de Fashion Style, l’homme d’affaires n’a pas honoré ses dettes de Rs 782 952 247, notamment.

Rakesh Gooljaury, ex-partenaire d’affaires de Nandanee Soornack, n’est pas au bout de ses peines. Trois de ses compagnies sont actuellement en liquidation. Et ses dettes s’élèvent à Rs 1,4 milliard.

En premier lieu, le liquidateur de Fashion Style, Yogesh Rai Busgeet, lui réclame la somme de Rs 782 952 247 pour dettes impayées. Rakesh Gooljaury est en outre le directeur de la compagnie Goman. L’homme d’affaires gérait cette compagnie depuis son incorporation.

En octobre 2010, la compagnie Goman a obtenu un accord de franchise avec Punto pour commercialiser la marque MANGO. Celle-ci opérait des boutiques de la marque de vêtements prêt-àporter à Quatre-Bornes Trianon Shopping Centre et à Moka/Bagatelle Shopping Centre.

Le 2 mai 2016, Rakesh Gooljaury a exécuté cet accord au nom de Goman. Et cette compagnie a donné son aval pour mettre un terme à cet accord de franchise avec Punto.

Au 20 mai 2016, la compagnie Goman est mise en liquidation et le liquidateur réclame à Rakesh Gooljaury la somme de Rs 576 732 505,56 plus 202 588,12 euros, soit Rs 584 868 443,56. Le liquidateur indique dans sa plainte que Rakesh Gooljaury a failli à sa tâche d’honorer ses dettes. Une mise en demeure est servie contre l’homme d’affaires et ce dernier l’ignore.

Une pétition

Une autre réclamation à l’encontre de Rakesh Gooljaury émane de Caudan Development Limited. Carole Marie Catherine Vetter, représentante de la compagnie, a déposé une pétition devant la cour commerciale, le 4 septembre 2018. Elle demande à cette instance judiciaire d’émettre un ordre de faillite contre l’ex-partenaire de Nandanee Soornack.

Elle soutient que Rakesh Gooljaury doit à Caudan Development Limited la somme de Rs 14 480 530,74 au 19 février 2018. Somme que, dans un jugement rendu le 22 février 2018, la cour commerciale avait ordonné à l’homme d’affaires de verser à Caudan Development Limited.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires