Policier filmé dans un état second: «Les frères Hazmoth ont vécu un vrai calvaire»

Avec le soutien de
 
 

Ils ont dû payer une caution de Rs 5 000 chacun et signer une reconnaissance de dettes de Rs 15 000. Ce vendredi 21 septembre, en cour de district de Bambous, les frères Niroy et Nicolas Hazmoth, âgés de 30 ans et de 22 ans respectivement, ont recouvré la liberté. Ils sont accusés d’avoir volé la matraque et le casque d’un policier qu’ils avait filmé alors qu’il se trouvait dans un état second.

Leur avocat, Me Irvin Collendavelloo, a salué leur courage. Estimant qu’Niroy et Nicolas Hazmoth «ont vécu un vrai calvaire».

C’est lundi 17 septembre que les deux frères ont été interpellés. Ils clament toutefois avoir été victimes de représailles après qu’ils ont filmé le policier à Chemin Moulin, Médine, la veille. La vidéo tourne d’ailleurs en boucle sur les réseaux sociaux.

En constatant que le policier semblait être sous l’influence d’une substance illicite, les frères Hazmoth ont tenté de l’emmener au poste de police, en vain. Et le lendemain, ils ont eux-mêmes été embarqués. La police ayant objecté à leur remise en liberté, ils ont été maintenus en cellule jusqu’à ce vendredi 21 septembre.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires