Pomme d’amour à bon marché: grogne chez les planteurs

Avec le soutien de
La pomme d’amour est en surabondance sur le marché.

La pomme d’amour est en surabondance sur le marché.

Entre Rs5 et Rs10. C’est le prix du demi-kilo de la pomme d’amour sur le marché depuis une quinzaine de jours. Cela, pour le plus grand bonheur des consommateurs. Mais ce n’est pas le cas des planteurs qui parlent d’une surabondance de cet aliment. La situation est telle que plusieurs cultivateurs préfèrent laisser ce légume-fruit pourrir dans leurs champs...

À Triolet, Hassan Auleear, planteur de longue date, comprend ceux qui sont découragés. Rien que pour la récolte d’un champ faisant un arpent, il faudra investir Rs 5 000, dit-il. Par la suite, il faut transporter les tomates qui sont ensuite triées et stockées, nécessitant un autre fonds deRs5000 à Rs10000. «Quand nous vendons les pommes d’amour récoltées sur le terrain d’un arpent, le gain n’est que de Rs 5 000, voire un peu plus. Donc, cela ne vaut pas la peine», explique-t-il.

Plusieurs facteurs sont derrière cette baisse de prix qui ravit les consommateurs. Hassan Auleear note que le climat a favorisé les champs dans les hauts des Plaines-Wilhems, qui sont d’habitude peu productifs. Cet avis est partagé par Udaye Kumar Ghoorah, un agriculteur de Ripailles. Il soutient également que les variétés de semences disponibles sur le marché s’adaptent à toutes les régions.

Variétés

«Auparavant,les plantations de pomme d’amour se trouvaient dans le Nord», avance Udaye Kumar Ghoorah. Les variétés étaient le «kat-karé» et la «bibasse». «Désormais, il y a une vingtaine de variétés que l’on peut faire pousser n’importe où.» Selon lui, celles-ci peuvent rapporter une dizaine de kilos de fruits par plante.

Le planteur de Ripailles fait ressortir qu’il y a eu une mauvaise planification nationale. Résultat: «Tous les agriculteurs se sont mis à semer de la tomate en même temps, en négligeant d’autres plantes.» D’où la cherté de certains légumes, comme le haricot, en ce moment, «alors que la pomme d’amour n’a pas de valeur».

Cependant, les consommateurs doivent être sur leurs gardes. La pomme d’amour ne coûtera pas Rs 10 le de- mi-kilo éternellement. L’arrivée de l’été et l’abandon des champs par les planteurs feront qu’elle pourrait être moins disponible sur le marché. D’ici octobre, elle sera commercialisée entre Rs 25 et Rs 30 le demi-kilo.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires