Passion: Brian Lamoureux dessine la beauté des cités

Avec le soutien de
Brian Lamoureux, qui est l’un des artistes de PorLwi by Light, n’a pas encore fait d’exposition de ses œuvres en solo.

Brian Lamoureux, qui est l’un des artistes de PorLwi by Light, n’a pas encore fait d’exposition de ses œuvres en solo.  

Il dessine depuis l’enfance. Mais cela fait trois à quatre ans qu’il a pris la décision d’en faire son deuxième métier. Brian Lamoureux (photo), 37 ans, voue une véritable passion au dessin. «Ce n’est pas quelque chose que je fais pour avoir de l’argent. Ce n’est pas mon but principal. J’en gagne un peu», déclare-t-il.

Brian Lamoureux avoue que c’est tout de même difficile d’être artiste à Maurice. Cependant, afin de ne pas en baver, il fait un autre métier toujours dans le milieu artistique. Il est Designer. Toutefois, il dit admirer ces artistes qui font beaucoup de sacrifices pour vivre de leur art. À Maurice, ce n'est pas facile d’être artiste. Nous sommes une petite population et il n’y a pas beaucoup de gens qui achètent des tableaux ou qui viennent à des expositions d’art. Et on n’a pas beaucoup de galeries.»

D’ailleurs, Brian Lamoureux, qui est l’un des artistes de PorLwi by Light, n’a pas encore fait d’exposition de ses œuvres en solo mais il a collaboré avec d’autres artistes. «J’ai des fresques un peu partout à Port-Louis, Coromandel, Moka et dans pas mal d’hôtels autour de l’île», ajoute-t-il.

En ce moment l’artiste porte un intérêt particulier aux maisons. Si auparavant, il dessinait les demeures anciennes, il a récemment découvert les maisons des cités.

 
 

Depuis, il ne peut s’empêcher de les dessiner. Son sac contient ses peintures sur le dos, ses crayons, sa chaise pliante et son cahier d’esquisse. Skateboard à la main, il marche en toute simplicité dans les cités, choisit des maisons atypiques et n’hésite pas à taper à la porte des gens.

«J’ai passé beaucoup de temps à marcher dans les rues des cités, à analyser ces maisons. Je trouve qu’elles ont une beauté incroyable», admet Brian Lamoureux. En ajoutant que ces maisons font partie de notre culture et de notre patrimoine.

Son objectif : redonner leur valeur à ces demeures. Car les gens ne remarquent pas la beauté de ces maisons, dit-il. «J’essaie de les mettre en avant et de m’assurer qu’on ne les oublie jamais. Il y a énormément de détails uniques dans ces bâtiments. C’est vraiment fascinant.»

Les sketchs qu’il fait de ces maisons, il préfère les garder pour lui pour le moment. Il vendra des copies mais jamais les originaux car entre ses croquis et lui, il y a un lien indescriptible qui lui rappelle des visages, des moments et des sentiments.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires