Excès de vitesse: environ Rs 102 millions dans les caisses de l’État

Avec le soutien de
Plus de 23 000 conducteurs ont été flashés par les radars mobiles.

Plus de 23 000 conducteurs ont été flashés par les radars mobiles.

Non seulement la vitesse tue, mais elle rapporte gros au gouvernement. En effet, pour les sept premiers mois, soit du 1er janvier au 31 juillet 2018, ils sont 50 980 automobilistes à avoir été flashés pour excès de vitesse. Soit 27 944 par les 62 Speed Cameras réparties à travers l’île et 23 036 par les radars mobiles. Ce qui fait qu’environ Rs 102 millions sont entrées dans les caisses de l’État.

Pour le moment, les amendes varient entre Rs 1 000 et Rs 2 500. Mais avec la Road Traffic Act qui entrera en vigueur dès le 1er octobre, qui inclut 204 délits, les nouvelles amendes seront appliquées. Une campagne de sensibilisation autour de ces nouvelles infractions aura lieu du 15 au 30 septembre.

Les automobilistes qui seront en infraction pour un excès de vitesse de plus de 15 km/h devront s’acquitter d’une amende d’un montant de Rs 2 500. Pour un excès de plus de 15 km/h et moins de 25 km/h, elle passe à Rs 5 000. Quant à ceux qui vont au-delà de 25 km/h, ils devront débourser Rs 10 000.

Par ailleurs, la National Transport Authority et les officiers de l’ERS Transport Squad travaillent en équipe pour mener des opérations crackdown à travers l’île. Entre le 27 et le 31 août, 1 223 contraventions ont été émises dans le cadre de diverses infractions routières.

Les régions ciblées par ces opérations sont : Triolet, Pointe-aux-Piments, Mont-Choisy, Grand-Baie, Curepipe, La Brasserie, Midlands, Phoenix, Quatre-Bornes et Rose-Hill.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires