Montagne-Longue: une nouvelle application pour Mauritian Bus Transport

Avec le soutien de
Yash Gujadhur (à g.) et Uday Raj Gujadhur, respectivement Traffic & Operation Engineer et directeur du MBT, cherchent à mettre sur pied une version de l’appli qui sera disponible sur Apple.

Yash Gujadhur (à g.) et Uday Raj Gujadhur, respectivement Traffic & Operation Engineer et directeur du MBT, cherchent à mettre sur pied une version de l’appli qui sera disponible sur Apple.

Le Mauritian Bus Transport qui dessert plusieurs trajets, principalement ceux du Nord, innove pour plaire à ses usagers. Notamment avec l’application mobile gratuite On Time MBT.

Une nouvelle application mobile, disponible uniquement sur Android, vient d’être lancée à la fin du mois d’août. Elle permet à son utilisateur de savoir dans combien de minutes il aura son bus. «Ce n’est plus la peine de stresser, de courir vers les arrêts de peur de rater l’autobus. Il y a même une carte en temps réel pour vous indiquer l’endroit précis où le bus est arrivé. Vous pouvez de ce fait planifier votre emploi du temps en fonction de l’arrivée de votre bus», explique Uday Raj Gujadhur, le directeur du MBT. 

De plus, depuis son dévoilement, il y a deux semaines, l’application mobile a été téléchargée plus de 500 fois. «Ce qui est très positif. Les gens commencent à y avoir recours pour ne pas rater le bus. Nous voulons aussi à l’avenir cibler les personnes âgées car tout le monde possède maintenant un smartphone», explique-t-il.
 
D’ailleurs, en ce moment, son équipe travaille sur une version qui pourrait être disponible sur Apple bientôt. «Avec l’arrivée du Metro Express, nous devons trouver un moyen pour que les gens puissent vraiment être à l’heure», souligne le Traffic & Operation Engineer Yash Gujadhur. D’ajouter que pour mettre en place ce produit, la compagnie a choisi exclusivement une agence 100 % mauricienne, qui plus est, une Top start-up.

La compagnie Mauritian Bus Transport existe depuis plus de 40 ans. «Elle a été formée en 1975, plus précisément», explique son directeur. De faire ressortir qu’outre le fait que la compagnie de transport couvre une large superficie du Nord, comprenant Notre-Dame, Camp la Boue, Montagne-Longue, entre autres, elle dessert aussi Ripailles depuis avril dernier.

L’application mobile couvre également les trajets en passant par les agglomérations suivantes : Crève-Coeur, Camp-la-Boue, Eau-Bouillie, Les Mariannes, Nouvelle-Découverte, Ripailles, Montagne-Longue, Kitchin, Bois-Pignolet, Terre-Rouge, Ste-Croix et Abercrombie, Pamplemousses, Riche-Terre–Jumbo et l’hôpital du Nord.

Les lignes concernées (aller et retour) sont : 19 Montagne-Longue–Port-Louis, 19A Crève-Coeur (via Kitchin)–Port-Louis, 89 Camp La Boue–Port-Louis, 89A Ripailles, Les Marrianes–Port-Louis, sauf pour 96 Montagne-Longue–Jumbo et 175 Montagne-Longue–SSRN Hospital.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires