Cyclisme: Christopher Lagane pourra-t-il émuler Sean Van Court ?

Avec le soutien de
Le leader de la sélection Maurice-MCB, Christopher Lagane, retrouvera le Français Corentin Ville (maillot blanc) qu’il avait dominé au Tour de la Réunion le mois dernier.

Le leader de la sélection Maurice-MCB, Christopher Lagane, retrouvera le Français Corentin Ville (maillot blanc) qu’il avait dominé au Tour de la Réunion le mois dernier.

Le nom de Sean Van Court rappellera certainement des souvenirs à ceux qui connaissent bien l’histoire du Tour de Maurice. Pour ceux qui ne le savent pas, il s’agit d’un Américain installé en France qui est le seul coureur à avoir remporté le Tour de la Réunion et celui de Maurice la même année. C’était en 2001. Le leader de la Team Maurice-MCB, Christopher Lagane, vainqueur à l’île Soeur à la mi-août parviendra-t-il à l’émuler ?

Plusieurs spécialistes s’accordent à dire que la tâche de notre compatriote s’annonce compliquée. Le président Lawrence Wong ne l’a pas caché lors de la conférence de presse de présentation : «Ce sera difficile pour un Mauricien de s’imposer.» Le Directeur Technique National, Michel Thèze aussi : «Il va falloir être à 100 % mais même là, cela pourrait ne pas suffire pour la victoire finale.» Christopher Lagane, lui-même, est conscient de la situation.

Ces craintes sont justifiées dans le sens où le plateau proposé pour cette 37e édition du Tour est de très haut niveau. Ce sera, sans doute, l’un des Tours les plus disputés de l’histoire. Les adversaires les plus coriaces nous viennent de l’Afrique du Sud. En premier lieu, on retrouve la Team Pro Touch. L’an dernier, pour sa première participation, elle avait fait parler d’elle avec notamment Myles Van Musschenbroek, Pieter Seyfertt ou encore Mitchell Eliot. Cette année, elle revient avec une équipe plus forte et plus homogène avec, comme têtes d’affiche, Gustav Basson, vainqueur de la première édition du Tour de Limpopo en avril et douzième au classement de l’Africa Tour, Jayde Julius et James Fourie mais aussi Van Musschenbroek et Reynard Butler.

Vainqueur de la première édition du Tour de Limpopo en avril dernier, Gustav Basson, possède des arguments qui font de lui un des grands favoris à la victoire finale.

La Team Mad Macs ne sera pas en reste avec, dans ses rangs, un certain Gregory De Vink, champion d’Afrique junior de contre-la-montre individuel et de contre-lamontre par équipes en 2015. La Team Vandergroup, menée par Bradley Potgieter, sera aussi à surveiller. Il ne faut pas écarter la sélection éthiopienne qui compte en son sein d’excellents grimpeurs.

Coéquipiers dévoués

Cela dit, Christopher Lagane a l’avantage d’évoluer sur ses terres et ne cesse de progresser. Son deuxième succès de rang dans le Tour de la Réunion lui a donné encore plus d’étoffe et de motivation. Il pourra compter sur des coéquipiers dévoués que sont Gregory Lagane, Alexandre Mayer, Dylan Redy et Jeanito André. Il donnera le maximum pour faire honneur au maillot national.

Le tracé de cette 37e édition promet également du beau spectacle. Après le prologue qui se déroulera pour la première fois en nocturne dans les rues de Port-Louis aujourd’hui, de dures étapes attendent le peloton. La première qui se déroulera dans le Nord, demain, sera la plus longue avec 134 km. Elle comporte des pièges et il faudra absolument être aux avant-postes si l’on ne veut pas perdre ses chances de victoire finale. Mercredi, la deuxième étape, dont le départ et l’arrivée seront jugés à Curepipe, ne sera pas de tout repos non plus, avec des passages par des routes étroites sur la côte Sud-Est de l’île et la montée de Cluny à une quinzaine de kilomètres de l’arrivée.

Mais le gros morceau sera, à n’en point douter, la troisième étape, jeudi, avec deux montées des cols de Chamarel et de Plaine-Champagne. Là, ce sont seulement les plus costauds qui livreront bataille pour la conquête du maillot jaune. Le contre-la-montre individuel du vendredi matin, finira, probablement, de dessiner le classement général. Il faudra compter avec le vent qui souffle fort en ce moment. Il compliquera la tâche des compétiteurs et pourrait favoriser les coups de bordure.

Une vigilance de tous les instants sera donc de mise. Il ne reste plus qu’à souhaiter que l’on vivra un Tour palpitant et sans anicroches…

Sélection Maurice-MCB

Adriano Azor
Age : 18 ans, Taille : 1m76
Poids : 64 kg
Christopher Lagane
Age: 19 ans, Taille : 1m82
Poids 61 kg
Gregory Lagane
Age : 21 ans, Taille : 1m74
Poids : 53 kg
Dylan Redy
Age : 19 ans, Taille : 1m76
Poids : 61 kg
Jeanito André
Age : 18 ans, Taille : 1m80
Poids : 57 kg
Accompagnateurs :
Michel Thèze et Jean-Claude Louison

Derniere heure

Alexandre Mayer forfait et remplacé par Adriano Azor

Mauvaise nouvelle pour la sélection Maurice-MCB. L’un de ses meilleurs éléments, Alexandre Mayer a été contraint de déclarer forfait. En effet, le coureur souffre de mononucléose. Il s’agit d’une maladie provoquée par le virus Epstein-Barr. Elle touche surtout les adolescents et les jeunes adultes et se manifeste le plus souvent par des maux de gorge, une très grande fatigue et une sensation de faiblesse dans tout le corps. Alexandre Mayer devra observer plusieurs jours de repos et sera ainsi suppléé par Adriano Azor. Celui-ci, médaillé d’or de la course en ligne aux Jeux Africains de la Jeunesse en Algérie en juillet devait faire le Tour sous les couleurs de son club, le Faucon Flacq SC-KFC mais le Directeur Technique National, Michel Thèze a dû faire appel à lui en urgence.

Les équipes engagées

RSV TEAM – ME (Allemagne)
11. Mark JAHNKE ; 12. Wolfgang KROLL ; 13. Marek MALUSZCZAK; 14. Jakob WANSER; 15. Johanness WILLM
Accompagnateurs : Jens WOLKMAN et Felix MULLER

TEAM CLOVER (Afrique du Sud)
21. Raymond COX ; 22. Mitchell ELIOT ; 23. Piet LAUBSCHER; 24. Pieter Seyfert ; 25. Petri STRYDOM
Accompagnateurs : Charlene STRYDOM et Estine BROWN

NORTHCLIFF CYCLES (Afrique du Sud)
31. Jaco CRONJE ; 32. Martin HELLERMAN ; 33. Alex PAVLOV ; 34. Mark PRETORIUS; 35. Neil TIMM
Accompagnateurs : Lauren SNELL et Christie CRONJE

TEAM PRO TOUCH (Afrique du Sud)
41. Gustav BASSON ; 42. Reynard BUTLER ; 43. James FOURIE ; 44. Jayde JULIUS; 45. Myles VAN MUSSCHENBROEK
Accompagnateurs : Antony HARDING et Sasha ELIOT

TEAM VANDERGROUP (Afrique du Sud)
51. Andries NIGRINI; 52. Henry NEETHLING; 53. Bradley POTGIETER ; 54. Tristan CUTHBERT ; 55. Ruben VAN DER MERWE
Accompagnateurs : Anton VAN DER MERWE et Marinus VAN SANDWYK

TEAM MAD MACS (Afrique du Sud)
61. Alexander HEWARD ; 62. Max SULLIVAN ; 63. Gregory DE VINK ; 64. Charles Mc FALL; 65. Rocco KING
Accompagnateurs : Nick Mc FALL et Kyle BASSON

AFRICAN CYCLING TEAM (Ethiopie)
71. Estifanos GEBRESILASSIE ; 72. Mehari GEBRESILASSIE ; 73. Shisnay GEBREMARIAM ; 74. Amanuel KABEDE; 75. Benhur TEWELDE
Accompagnateurs : Mewael SEREKE et Zemichael NAIZGHI

UV – AUBE – CC –CHARLOTT (France)
81. Clément BRAZ–AFONSON ; 82. Baptiste LARCHER ; 83. Clément MAERTENS ; 84. Pierre PAROISSIAN
Accompagnateurs : Philippe LAGANE et Margaux SARDENE

CLUB CYCLISTE SAINTLOUSIEN (Réunion)
91. Julien CHANE-FOC ; 92. Etienne FERRÈRE ; 93. Romain JEAN ; 94. Rémi SARREBOUBEE ; 95. Arthur VATEL
Accompagnateurs : André PELLEGRIN et Théo HERBERT

LBO 2 (Réunion)
101. Luc CASTEL ; 102. Fabien JACQUEMART ; 103. Ulrich MARCY

VÉLO CLUB DE L’OUEST (Réunion)
111. Stéphane CUVELIER ; 112. Thierry CUVELIER ; 113. Jean-Laurent FONTAINE ; 114. Gérard LI THIAO TE ; 115. Paul RIVIERE
Accompagnateurs : Hubert LUCE et Liliane LUCE

SÉLECTION Seychelles
121. Dominic ARRISOL ; 122. Christopher GERRY ; 123. Lario HARRISSON ; 124. Xerxes LARUE ; 125. Denis OREDY
Accompagnateurs : Lucas GEORGES et Samuel RIGNACE

V C O - SEYCHELLES
131. Ahmad ARRISOL ; 132. Stephane BELEE ; 133. Mario ENESTA; 134. Yohann MONTHY
Accompagnateurs : Brutus WALLACE et Julian POOL

FFSC – KFC (Maurice)
141. Fabio CATHERINE ; 142. Adriano AZOR; 143. Fernando CHARLOT ; 144. Guillaume GABORIAUD ; 145. Corentin VILLE
Accompagnateur : Thierry LAGANE

MRSC-ENL (Maurice)
Olivier CRON ; 152. Aurélie HALBWACHS ; 153. Niels HARTMANN ; 154. Timothée HUGNIN ; 155. Yannick LINCOLN
Accompagnateur : Guy L’ESPÉRANCE

ENTENTE PLMCC-PSC (Maurice)
161. Bryan LUBINE ; 162. Loïc MARIETTE ; 163. Nico MERNE ; 164. Emmanuel MALÉPA ; 165. Anthony MOIMBA
Accompagnateur : Marie-Lourdes CALYPSO

UCRH-WEICON (Maurice)
171. Mike CHONG CHIN; 172. Michael KHEDOO ; 173. Clint HENDRICKS ; 174. Jordan LEBON ; 175. Damien SOPHIE
Accompagnateurs : Pierre KHEDOO et Jean-François LEBON

VCJCC-TACTIX (Maurice)
181. Benito BEEMUL ; 182. Thierry DAVID ; 183. Fabrice MOREL ; 184. Steward PHARMASSE ; 185. Hanson MATOMBÉ
Accompagnateur : Jean-François RABOUDE

VPCC-SNOWY (Maurice)
191. Lawrence WONG ; 192. Etnart LOUW ; 193. Ronaldo NIZELIN ; 194. Alexander PARSONS; 195. Cédric RAMTANON
Accompagnateur : Jean-Michel LIM-FAT

Christopher Lagane: «Il va falloir être à la bagarre tous les jours»

Christopher Lagane, comment vous sentez-vous au moment de vous élancer pour le Tour de Maurice?
Je me sens bien et prêt à prendre le départ. Je pense que je serais dans la condition qu’il faut dès lundi (NdlR : aujourd’hui) pour le prologue.

Comment avez-vous géré la période entre le Tour de la Réunion que vous avez remporté et celui de Maurice qui débute ?
Après le Tour de la Réunion, il y a eu le contre-coup mais c’est normal et j’y suis habitué parce que j’ai fait plusieurs courses à étapes cette année. Je me suis accordé une semaine de repos, à la Réunion, avant de revenir à Maurice, où j’ai repris l’entraînement sérieusement avec des charges importantes. La dernière semaine, c’était plus tranquille parce qu’il me fallait arriver frais sur le Tour de Maurice.

Vous aurez cette fois seulement quatre coéquipiers au sein de la «Team Maurice-MCB» alors qu’à La Réunion vous en aviez neuf. Est-ce que ce ne sera pas un gros désavantage ?
C’est vrai qu’à La Réunion, il y avait deux équipes et que là, il n’y en aura qu’une seule. Il va falloir voir comment la course va se dérouler. Tout va dépendre du comportement des adversaires. Mais j’ai confiance en mon équipe. C’est vrai qu’Alexandre (Mayer) a été malade ces derniers jours, mais Gregory (Lagane) et Dylan (Redy) sont très en forme. Et Jeanito (André) est costaud en ce moment. Ce sera à nous de mettre en place la bonne tactique. Si on voit qu’on ne peut pas contrôler la course, on ne va pas se risquer à prendre le maillot jaune trop tôt.

Le plateau sera très relevé sur cette 37e édition. Quels sont les adversaires que vous craignez le plus et pourquoi ?
La Team Pro Touch d’Afrique du Sud sera, à mon avis, le plus gros danger. Elle compte en son sein trois coureurs qui sont très forts, Gustav Basson, Jayde Julius et James Fourie. Nous les avons affrontés sur le Tour de Limpopo en avril et Basson avait remporté le Tour devant Julius. Ils ont un gros collectif. Puis, il y a Clint Hendricks qui a été invité par l’UCRH qui a été médaillé de bronze aux Jeux du Commonwealth. Il va falloir aussi se méfier des Éthiopiens qui sont de bons grimpeurs. Corentin Ville et Guillaume Gaboriaud ne viendront pas non plus pour faire de la figuration. Il faudra aussi avoir un oeil sur le Sud-Africain Gregory De Vink (Team Mad Macs) qui a été champion d’Afrique junior du contre-la-montre individuel et du contre-la-montre par équipes en 2015.

Quel est votre avis sur le tracé du Tour ? Sur quelles étapes la différence peut-elle se faire selon vous ?
Chaque étape aura son lot de difficultés. La première qui se déroulera dans le Nord avec des passages par la Nicolière, Piton, Petite-Julie, entre autres, s’annonce piégeuse. Tous les ans, il y a un groupe qui part et ceux qui n’en font pas partie sont relégués loin derrière au général. Donc, il faudra être vigilant d’autant qu’il y a beaucoup de vent en ce moment. C’est une étape usante et elle permettra déjà de jauger les adversaires. La deuxième étape avec la montée de Cluny sera dure elle aussi alors que l’étape reine, le jeudi, avec une double ascension de Chamarel et Plaine-Champagne pourrait permettre de rattraper du temps si besoin. Le lendemain matin, il y aura le contre-la-montre individuel et il faudra réaliser le meilleur résultat possible même si les jambes pourraient être un peu lourdes à cause des efforts de la veille. Il n’y a pas d’étape de transition, donc il va falloir être à la bagarre tous les jours.

Le Sud-Africain Clint Hendricks (à dr.) qui avait décroché le bronze lors de la course en ligne des Jeux du Commonwealth en Australie cette année sera à surveiller de près. Il est ici aux côtés du Gallois Jonathan Mould (médaillé d’argent, à g.) et de l’Australien Steele von Hoff (médaillé d’or).

Le palmarès

1980 : Franck Grondin (Réunion)
1981 : José Flury (Suisse)
1982 : Laurent Decransaz (Suisse)
1983 : Jean-Claude Rakotamanana (Réunion)
1984 : Lucay Damour (Réunion)
1985 : Jeux des îles de l’océan Indien
1986 : Jean-François Pothin (Réunion)
1987 : Eric Pitchen (Maurice)
1988 : Richard Baret (Réunion)
1989 : Yannick Foirest (France)
1990 : Jannick Germain (Réunion)
1991 : Jean-Pierre Bourgeot (France)
1992 : Jean-Pierre Bourgeot (France)
1993 : Richard Baret (Réunion)
1994 : Jean-Philippe Rubens (Réunion)
1995 : Vincent Morels (Réunion)
1996 : Patrick Haberland (Maurice)
1997 : Richard Baret (Réunion)
1998 : Patrick Haberland (Maurice)
1999 : Jean-Pierre Bourgeot (France)
2000 : Rudolph Wentzel (Afrique du Sud)
2001 : Sean Van Court (Suisse)
2002 : Richard Baret (Réunion)
2003 : Jeux des iles de l’océan Indien
2004 : Stéphane Lucilly (Réunion)
2005 : Yannick Lincoln (Maurice)
2006 : Chris Froome (Kenya)
2007 : Yannick Lincoln (Maurice)
2008 : Mickael Malle (France)
2009 : Sylvain Georges (France)
2010 : Andrew McLean (Afrique du Sud)
2011 : Yannick Lincoln (Maurice)
2012 : Yannick Lincoln (Maurice)
2013 : Yannick Lincoln (Maurice)
2014 : Yannick Lincoln (Maurice)
2015 : Willie Smit (Afrique du Sud)
2016 : James Tennent (Afrique du Sud)
2017 : Olivier Lecourt de Billot (Maurice)

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires