Loto: Lottotech remporte une belle cagnotte avec le tirage du mercredi

Avec le soutien de
 Lottotech a organisé le second tirage hebdomadaire du Loto le mercredi 5 septembre.  Lottotech a organisé le second tirage hebdomadaire du Loto le mercredi 5 septembre

    Lottotech a organisé le second tirage hebdomadaire du Loto le mercredi 5 septembre. Lottotech a organisé le second tirage hebdomadaire du Loto le mercredi 5 septembre    

Vous avez entendu parler du Mouvement mercredi ? La campagne de «communication» de Lottotech autour du second tirage hebdomadaire du loto, qui se tient, vous l’aurez bien compris, le mercredi, est un succès.

Pour son premier tirage en semaine avec une cagnotte de Rs 15 millions, le loto a enregistré des ventes de pas moins de Rs 23,2 millions. Ce qui indique que les joueurs ont coché environ 1,16 million de «lignes».

Selon Moorghen Veeramootoo, Executive Director et Chief Operating Officer de Lottotech, pour un premier tirage, c’est plutôt bon signe. «Nous sommes satisfaits de ce premier tirage du mercredi. C’est à peu près à quoi nous nous attendions.»

Il explique que le choix d’un second tirage en milieu de semaine n’est pas anodin. Plusieurs études et sondages ont été réalisés avant que cela n’aboutisse. «Nous allons souvent vers les gens pour leur demander comment ils veulent que le loto, qui est leur produit, évolue. C’est de là que c’est ressorti qu’un second tirage en semaine sera la prochaine étape.»

Pour ce premier tirage, Moorghen Veeramootoo explique que la vente représente environ 75 % des prévisions si c’était un samedi. «Un tirage en semaine, c’est un peu un changement d’habitude. Cela n’aura pas les mêmes résultats qu’un tirage du samedi. Mais il faudra attendre encore quelques tirages, mercredi pour voir la tendance.» D’autant plus que 70 % des ventes, selon les chiffres des tirages du samedi, se font le jour même de la vente. Or, les mercredis, tout le monde est au travail.

«Depuis neuf ans, nous avons reversé environ Rs 300 millions au National Solidarity Fund. Cela comprend même une cagnotte de Rs 10 millions que le gagnant n’est jamais venu toucher !»

Quant au samedi, ajoute-t-il, le facteur clé pour les ventes, c’est la cagnotte. Par exemple, pour le tirage du samedi 4 août, la cagnotte à Rs 5 millions a enregistré des ventes de Rs 25 millions. La semaine suivante, les joueurs ont déboursé Rs 30 millions dans l’espoir de gagner Rs 12 millions. Sans gagnant, la cagnotte est passée à Rs 18 millions avec une vente de Rs 33 millions. Les Mauriciens ont déboursé Rs 40 millions pour avoir les Rs 27 millions. Et pour samedi dernier, plus de Rs 55 millions ont été déboursées pour la cagnotte de Rs 47 millions.

«Lorsqu’une cagnotte augmente, les gens ne vont pas jouer plus. Mais plus de gens vont jouer», indique Moorghen Veeramootoo. Il y a ceux qui tentent leur chance, peu importe le montant de la cagnotte et d’autres qui jouent que lorsque cette somme atteint un certain seuil. «Lorsque la cagnotte atteint les Rs 30 millions, selon nos données, nous avons 65 % de la population adulte qui y jouent…»

Qu’en est-il de ces gagnants à trois bons numéros ? Viennent-ils récupérer leur billet de Rs 100 ? «Il y a beaucoup de gagnants avec trois ou quatre, voire des fois cinq bons numéros qui ne touchent pas leur argent. Pourtant, sauf pour la cagnotte et les cinq bons numéros, les gens peuvent toucher leurs gains chez un revendeur.»

Moorghen Veeramootoo souligne que l’argent des gains ne reste toutefois pas dans les coffres de Lottotech. «Depuis neuf ans, nous avons reversé environ Rs 300 millions au National Solidarity Fund. Cela comprend même une cagnotte de Rs 10 millions que le gagnant n’est jamais venu toucher !»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires