Accord de pêche avec le Japon: un sit-in prévu au jardin de la Compagnie

Avec le soutien de
C’est le mardi 21 août que le ministre Vishnu Lutchmeenaraidoo a annoncé qu’il a proposé au Japon de signer un accord de pêche avec Maurice.

C’est le mardi 21 août que le ministre Vishnu Lutchmeenaraidoo a annoncé qu’il a proposé au Japon de signer un accord de pêche avec Maurice.

«Il est temps de faire entendre nos voix et de dire NON.» Un sit-in sera organisé ce jeudi 13 septembre, au jardin de la Compagnie, entre 11 h 30 et 14 h 30, pour protester contre tout éventuel accord de pêche avec le Japon.

C’est une «proposition formelle» que le ministre des Affaires étrangères a faite à son homologue japonais, Masahisa Sato, le mardi 21 août. «J’ai invité le Japon à signer un accord de pêche avec nous. Les Japonais pourront venir pêcher dans toute notre zone économique», a déclaré Vishnu Lutchmeenaraidoo à l’issue de sa rencontre avec Masahisa Sato.

Or, constatent les organisateurs du sit-in, «Maurice est en train de négocier d’autres accords de pêche avec des pays comme la Chine et le Japon. Or aucun de ces accords n’est rendu public». Ils insistent : «Nous avons le droit de savoir ce dans quoi le gouvernement s’engage car nous sommes tous concernés.»

Ils font remarquer que nos ressources marines, déjà sous forte pression, sont en déclin. «Le nombre croissant de bateaux de pêche dans nos eaux pourrait mener à un désastre écologique», préviennent-ils.

De rappeler que le territoire maritime de Maurice a une riche biodiversité et comprend plusieurs espèces, dont 20 différentes espèces de dauphins, de tortues de mer et de requins. «Un sit-in peut paraître dérisoire, mais nous devons commencer quelque part. Nous devons protéger notre nature, qui d’autre le fera sinon?»
 

Au dire des organisateurs, il est d’urgent d’agir. «Ensemble, nous pouvons faire une différence. Au cas contraire, c’est un océan vide que nous laisserons en héritage à nos enfants.»

Les organisateurs convient le public en grand nombre à ce sit-in, dont le code vestimentaire est le rouge. Une couleur pour dire que «nous ne voulons pas de sang dans nos océans».

Même au niveau des politiques, cet accord de pêche avec le Japon fait des vagues. Dans une interview accordée à l’express, l’ancien ministre de la Pêche, Nicolas Von-Mally s’est dit «inquiet».

Tandis que lors de sa conférence de presse, hier samedi 8 septembre, Paul Bérenger a traité Vishnu Lutchmeenaraidoo de «fou». Le leader du MMM a fait ressortir qu’il n’y a même pas encore eu une ébauche de cet accord et qu’il n’y a eu aucune discussion au préalable. «Li bien danzéré. Bizin get bien. Japon sé enn tazar.»


 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires