Guilliano Meyepa chante pour les «Sagosien»

Avec le soutien de
«Sagosien» fait partie du troisième album de Guilliano Meyepa.

  «Sagosien» fait partie du troisième album de Guilliano Meyepa.  

Le chanteur Guilliano Meyepa, dit Yano, n’est pas insensible à la cause chagossienne. Alors que l’avis consultatif recherché sur les Chagos est en délibération à la Cour internationale de justice à La Haye, c’est à travers son titre «Sagosien» qu’il fait entendre sa voix.

«Ce titre fera partie d’un album éponyme qui, je l’espère, verra le jour d’ici à la fin de l’année», explique-t-il. Ce titre, souligne Guilliano Meyepa, il l’a écrit depuis quelques années déjà. «J’étais à Agaléga quand j’ai été inspiré pour écrire ce titre. Agaléga et les Chagos ont des caractéristiques communes. C’est sur les marches de l’Arche de Noé, le centre tsunami d’Agaléga, que j’ai écrit les premières paroles.»

«La première personne à avoir écouté cette chanson, quand je suis revenu au pays, a été Olivier Bancoult.»

Avec «Sagosien», ce sont ses souvenirs que le chanteur met en avant. «Quand j’étais étudiant en 1985, j’allais souvent assister à des matches de football au stade Freddy Desvaux. À l’époque, il y avait une équipe qu’on qualifiait de l’équipe zilwa, parce que certains Chagossiens en faisaient partie.»

Il raconte qu’Olivier Bancoult en faisait partie, de même que Marcellino Mandarin, le fils de feu Fernand Mandarin. «J’étais admiratif de cette équipe dont l’entraîneur était Serge Mallet, un Mauricien qui se donnait entièrement.»

Guilliano Meyepa se fera, par la suite, plusieurs amis chagossiens. «La première personne à avoir écouté cette chanson, quand je suis revenu au pays, a été Olivier Bancoult. J’ai aussi plusieurs amis qui sont partis pour Crawley mais nous sommes toujours en contact grâce aux réseaux sociaux.»

 «J’ai accompagné plusieurs fois mes amis chagossiens lors de leurs manifestations. Je souhaite qu’ils triomphent de ce combat à La Haye.»

Son intérêt pour la cause chagossienne ne date pas d’hier. «J’ai accompagné plusieurs fois mes amis chagossiens lors de leurs manifestations. Je souhaite qu’ils triomphent de ce combat à La Haye», soutient-il.

À peine sorti, «Sagosien» a déjà été diffusé sur Radio Centre-ville de Montréal. «J’ai fait parvenir le titre à deux radios à l’île de La Réunion», avance le chanteur. Ce dernier souhaite que le plus grand nombre de personnes écoutent ce titre et soutiennent les Chagossiens dans leur combat pour retourner dans leurs îles.

Avec «Sagosien», Guilliano Meyepa prépare ainsi son troisième album. Le premier, intitulé «L’ambiance des jeux», avait vu le jour en 1998 dans le cadre des Jeux des îles de l’océan Indien tenus à La Réunion. Son deuxième opus, «Nasion Morisienn», sorti début 2014, comprenait plusieurs titres patriotiques à l’instar de «Nou vinn apre Dodo» ou encore «Dolinda Agalega». Des titres à travers lesquels le chanteur retraçait un pan de notre histoire afin de consolider la nation mauricienne.

Publicité
Publicité

Maurice a remporté une première bataille avec le vote de la résolution sur les Chagos à l’Assemblée des Nations unies le jeudi 22 juin. Une résolution adoptée avec 94 voix en faveur de la résolution, 15 voix contre et 65 abstentions. Prochaine étape : la Cour internationale de justice…

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires