Rs 15M à Husnoo: entre campagne «zet labou», «palab» et scandale…

Avec le soutien de
La compensation de Rs 15 millions qu’a reçue Anwar Husnoo suscite la polémique.

  La compensation de Rs 15 millions qu’a reçue Anwar Husnoo suscite la polémique.  

Le ministre de la Santé parle de campagne de «zet labou». Le Premier ministre adjoint, Ivan Collendavelloo, de «palab». Paul Bérenger, lui, choisit d’ironiser sur la compensation de Rs 15 099 829 octroyée à Anwar Husnoo suivant l’acquisition obligatoire de son terrain d’une superficie de 897 mètres carrés à Trianon.

«Sa pé vinn enn chiffre fixe», a fait remarquer le leader du MMM face à la presse, hier, samedi 8 septembre. De rappeler les Rs 15 millions dont a bénéficié Raj Dayal suivant sa destitution comme commissaire de police en janvier 2000. «Le prochain scandale, ce sera les Rs 15 millions», lance Paul Bérenger.

Il s’est notamment attardé sur «la vitesse» avec laquelle Ivan Collendavelloo est venu à la rescousse d’Anwar Husnoo. «C’est une lâcheté de la part de Collendavelloo de se cacher derrière le tribunal», s’insurge le leader mauve. Il insiste : il est clair qu’il y a quelque chose de «pas normal» dans toute cette affaire.

De son côté, le Premier ministre adjoint et leader du Muvman Liberater estime que cette polémique n’est rien d’autre que des «palab». D’expliquer, lors du comité régional du n°13 à Rivière-des-Anguilles, vendredi 7 septembre, que dans le cadre du projet Metro Express, le terrain d’Anwar Husnoo a fait l’objet d’une acquisition obligatoire. «Lamoné ki li’nn gagné, sé enn ziz la Cour suprême ek dé arpenter ki’nn désidé», devait-il souligner.

«Mo pa’nn komet oken frod»

Le ministre de la Santé dénonce, pour sa part, les insinuations à son sujet. Évoque une campagne menée contre lui : «Ils disent qu’Anwar Husnoo est un voleur, un homme corrompu.» Or, clame-t-il, «pa dan mwa sa, mo fami pann grandi mwa koumsa!».

Cette affaire, dit-il, remonte à 2014, «bien avant que je ne devienne ministre». Il indique qu’il n’était pas d’accord avec le montant initial de la compensation qui lui avait été proposé, en l’occurrence Rs 6 millions. Le cas a traîné jusqu’en 2016. «Le gouvernement m’a fait savoir que la compensation ne serait pas revue et qu’on ne me donnerait pas de terrain contre celui que j’avais.»

Anwar Husnoo soutient avoir respecté les procédures et être passé devant le Board of Assessment, présidé par la juge Aruna Devi-Narain. «Lorsque mon cas a été entendu en Cour, la juge m’a donné Rs 15 millions.» De préciser qu’il n’avait à aucun moment demandé Rs 15 millions lorsqu’il avait réclamé que la compensation initiale qui lui avait été proposée soit augmentée. «Mo’nn al dapré lalwa, mo pa’nn komet oken frod. Ou krwar mo kpav al bribe ziz?»

Au dire du ministre de la Santé, il ne s’agit ni plus ni moins d’une campagne de «character assassination». «En trois ans, ils n’ont rien eu contre moi. Ils ont envie de détruire le gouvernement. Zot anvi koul sa pei-la», lâche-t-il.

 Plus de Rs 270 M pour 45 lopins de terre

Au total, le ministère du Logement et des terres a dépensé Rs 271 609 878 pour l’acquisition de 45 lopins de terre dans le cadre du projet Metro Express. Le plus gros montant, soit la somme de Rs 60 227 455, est allé à la Société Sunram & Cie pour l’acquisition de son terrain de 9 595 mètres carrés à Richelieu. L’information provient d’un document déposé à l’Assemblée nationale cette semaine, suivant une question d’Aadil Ameer Meea, en juillet.

À Trianon, Doorajsingh Cheekhooree a cédé 3 291 mètres carrés pour Rs 29 455 489. Shyam Cheekhooree a, lui, obtenu Rs 11 761 064 pour deux terrains de 1 315 mètres carrés. La société Everwear Company Ltd a vendu son terrain de 888 mètres carrés pour Rs 10 050 268, alors que les héritiers de Mahendranath Gowrea ont touché Rs 15 932 681 pour une propriété de 1 790 mètres carrés.

Un terrain de 933 m2 appartenant à quatre familles a coûté Rs 8 344 543. Le gouvernement a aussi acheté des terrains à Port-Louis. L’un, d’une superficie de 535 mètres carrés, a coûté Rs 23 390 400.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires