Assises: Il nie avoir tué un inspecteur municipal

Avec le soutien de
Selon l’accusé, l’inspecteur avait sollicité les services de sa concubine et une bagarre a éclaté entre eux

Selon l’accusé, l’inspecteur avait sollicité les services de sa concubine et une bagarre a éclaté entre eux

«Je n’ai pas agressé mortellement Prithviraj Gujadhur. Je suis innocent. C’est ma concubine qui lui a asséné 13 coups de couteau.» Propos de Louis Soony Languilla, qui est poursuivi aux Assisses pour le meurtre de cet inspecteur de la mairie de Port-Louis. Devant les neuf membres du jury, il a plaidé non coupable cette semaine. La concubine de l’accusé, Marie Prisca Agéon, a été condamnée le 27 juillet 2017 à 25 ans de prison pour le même procès.

C’est le 26 août 2012 que Prithiviraj Gujadhur a été tué à Rose-Hill. Son corps a été découvert sur un terrain en friche, à l’angle des rues Gordon et Edison.

Dans sa déposition lue en cour, l’accusé raconte les circonstances dans lesquelles cet inspecteur municipal a trouvé la mort. Il soutient avoir interdit à sa concubine de s’adonner à la prostitution. Mais cette dernière a fait la sourde d’oreille. Il dit qu’elle s’est rendue dans la soirée du 26 août 2012 au Coin Idéal. Il l’a suivie de loin. Louis Soony Languilla explique que Marie Prisca Agéon y a rencontré l’inspecteur municipal. Elle lui a proposé ses services contre une somme de Rs 500. La victime aurait accepté.

Agression au couteau

Marie Prisca Agéon, dit-il, a pénétré dans la voiture de l’inspecteur. En cours de route, elle a essayé de voler l’argent de la victime. Une bagarre a éclaté.

L’accusé raconte que sa concubine a sorti un couteau pour agresser la victime. Il précise qu’en voyant cela, il s’est rendu sur les lieux pour empêcher à sa concubine d’aller plus loin.

En les séparant, il souligne avoir été blessé à la main avec le couteau. «Zamé mo pa finn donn li kout kouto. Mé mo konkibinn sa», répète-t-il dans sa déposition. L’audition de deux autres témoins se poursuivra ce lundi 10 septembre. L’accusation est représentée par Me Azam Neerooa, Assistant Director of Public Prosecutions.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires