Vidéos contre les Jugnauth: Seetulsing Meetoo plaide coupable

Avec le soutien de
Seetulsing Meetoo est représenté par Me Neelkanth Dulloo. ©Doreck Clair

Seetulsing Meetoo est représenté par Me Neelkanth Dulloo. ©Doreck Clair

Il lui est reproché d’avoir posté des vidéos portant atteinte à la famille Jugnauth. Et en cour intermédiaire, ce vendredi 7 septembre, Seetulsing Meetoo a plaidé coupable sous les trois accusations de «using an information and communication service for the purpose of causing annoyance to another person» dont il fait l’objet.

Alors que le procès devait démarrer, la magistrate Niroshni Ramsoondar l’a renvoyé au 9 novembre. La raison étant que l’enquêteur qui avait enregistré les dépositions de l’accusé a brillé par son absence en cour intermédiaire.

Seetulsing Meetoo aurait, le 20 décembre 2016 à Ste-Croix, posté, par le biais de son téléphone portable, un clip vidéo accompagné de commentaires désobligeants à l’égard du Premier ministre. L’accusé âgé de 27 ans aurait récidivé pendant la même période, en partageant une vidéo intitulée «micro caché cot SAJ», accompagnée des commentaires dégradants. Il aurait, par la suite, posté une autre vidéo intitulée «micro caché cot Sir Anerood Jugnauth. Kobita Jugnauth».

L’accusé a retenu les services de Me Neelkanth Dulloo.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires