Canada: un ours sème la pagaille dans le centre d’Ottawa

Avec le soutien de
Photo d'un ours noir (Ursus americanus) diffusée par l'US Fish and Wildlife Service.

Photo d'un ours noir (Ursus americanus) diffusée par l'US Fish and Wildlife Service.

Les habitants d’Ottawa se sont réveillés jeudi en état de siège: la police pourchassait un ours noir égaré qui semait la pagaille en plein centre de la capitale canadienne, à deux pas du Parlement fédéral.

Le plantigrade a été repéré dans la nuit au coeur du Marché ByWard, quartier très touristique où se trouve notamment l’ambassade des Etats-Unis, par des passants qui ont aussitôt averti les forces de l’ordre.

La police a cerné les alentours, à un jet de pierre de la colline du Parlement, et a appelé les habitants à rester chez eux le temps d’appréhender cet animal sauvage qui a rapidement eu son compte sur Twitter (@bywardbear).

Traqué, l’ours s’est ensuite caché dans un petit parc, se réfugiant dans un arbre et, vers 9H00 locales (13H00 GMT), il a été endormi par des gardes forestiers, selon des photos diffusées par les médias locaux.

«Les gardes forestiers de la capitale ont pu administrer un sédatif à l’ours du Marché ByWard pour le sortir de la ville», a tweeté la police d’Ottawa, notant que la circulation avait été rouverte.

Il s’agit du second incident de ce genre en 24h à Ottawa, a noté la télévision publique CBC: un autre ours noir avait déambulé mercredi matin aux alentours de l’hôpital de Gatineau, banlieue francophone de la capitale, avant de prendre la fuite vers la forêt.

Les plantigrades de la côte est canadienne sont dénommés ours noirs et sont plus petits, et bien plus inoffensifs, que les grizzlis ou les ours polaires du Nord et de l’Ouest de l’Amérique du Nord.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires