Trafic de drogue: Shariss Sumputh maintenu en détention

Avec le soutien de
Shariss Sumputh a comparu devant le tribunal de Curepipe, hier.

Shariss Sumputh a comparu devant le tribunal de Curepipe, hier.

La police a objecté à sa remise en liberté. Shariss Sumputh, le propriétaire de la discothèque Xindix, a comparu devant le tribunal de Curepipe en fin d’après-midi d’hier, mercredi 5 septembre. Il fait face à une charge provisoire de trafic de drogue et a été reconduit en cellule policière.

Les limiers de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) ont perquisitionné le domicile de Sharris Sumputh aux alentours de 20 h 30, mardi. Sept grammes de haschish d’une valeur de Rs 21 000 et 52 g de LSD ont été retrouvés. Son épouse, Emilie Karen Kolandavaloochetty, qui se trouvait aussi sur les lieux, a aussi été arrêtée.

Ce n’est pas la première fois que Shariss Sumputh est arrêté par l’ADSU. En février, cet homme de 39 ans avait été appréhendé dans sa chambre d’hôtel à Balaclava, avec du haschisch, des psychotropes et une somme de Rs 148 100 avait été retrouvés sur les lieux. Il avait une semaine en détention avant d’être libéré sous caution.

En 2013, le propriétaire de Xindix avait été interpellé suivant une descente policière dans la discothèque. La police avait soupçonné que des mineurs s’y trouvaient.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires