Patrice François : Il va y avoir du sport

Avec le soutien de

Les «hommes» de l’entraîneur national de rugby, Patrice François, ont ramené une médaille de bronze aux derniers Jeux d’Afrique en juillet. Une des passions de ce natif de Rodrigue est de faire grandir les jeunes qu’il encadre au niveau sportif.

Une médaille de bronze aux Jeux d’Afrique, qu’est-ce que cela représente pour vous ?
C’est synonyme de récompense pour cette génération de jeunes joueurs et disons le «jeune» coach. J’ai connu bon nombre de ces joueurs depuis qu’ils ont huit ans et on a grandi sportivement ensemble. Une médaille, c’est gravé à jamais. Aussi bien dans les cœurs que dans l’histoire.

Qu’est-ce que cela a demandé pour un tel résultat ?
Beaucoup de travail, de sacrifices, comme de bons moments. Il faut savoir que ce groupe carbure à l’effort et ils le vivent ensemble. Alors oui, ça a été long avec des moments difficiles, des séances d’entraînement intensives mais ce qui l’a rendu possible ce sont surtout les bons moments au sein du groupe.

Que faites-vous durant votre temps libre et durant les week-ends?
Mes week-ends s’articulent autour de trois aspects : la famille, le repos et parfois les compétitions. Donc, si je suis libre, les samedis sont consacrés à mon fils de six ans, qui se nomme Matthys.

Les dimanches, c’est sorties à vélo, randonnées ou alors repos dépendant de mes envies et de ma forme du moment.

Parlez-nous de votre famille.
Je viens de Rodrigues où la famille tient une place essentielle. J’ai un jeune frère qui vit à Maurice et le reste de la famille est à Rodrigues. Vu nos emplois du temps chargés, on se voit rarement. Je vis seul et mon fils est ma priorité. Parfois, je ressens le manque de la cellule familiale mais j’ai appris à apprivoiser la solitude.

Cuisinez-vous?
Une fois ma mère m’a dit ceci : «Qui aime bien manger doit savoir cuisiner.» Donc, depuis que je suis plus jeune, je cuisine, comme j’adore manger. À mon arrivée à l’université, à Maurice, j’ai dû le faire quotidiennement. Je fais un peu de tout, surtout avec des produits de Rodrigues. À force, je commence à avoir la maîtrise des plats, avec de petites touches personnelles.

Gourmand ou gourmet ?
Je suis gourmand si l’on voit les portions d’aliments dans mon assiette. Je suis gourmet et amateur de saveurs nouvelles, même si je mange de tout.

Un pêché mignon ?
Les pâtisseries et un bon café. Il n’y a rien de tel pour terminer une longue journée.

Pratiquez-vous d’autres sports ? Lesquels ?
J’adore découvrir les autres sports. Je navigue entre un bon match de foot, une bonne partie de tennis de table, un trail avec des amis, le but recherché étant toujours de partager un bon moment.

Quels livres lisez-vous actuellement?
«Suis-moi et je te suis!» de George Rubio. J’aime bien ce livre car c’est un audacieux mélange de sentiments profonds, de provocations et surtout d’humour. Un bon livre que je conseille à ceux qui aiment lire.

Qu’écoutez-vous à la radio ?
J’écoute la radio pendant les longs trajets, donc je suis plutôt fan de musique, puis parfois un peu d’actualité pour me tenir au courant.

Et à la télévision ?
Je regarde évidemment énormément de sport, mais de temps en temps, je me laisse tenter par les séries bien scénarisées, les documentaires avec une bonne toile de fond. En soirée, une bonne comédie n’est jamais de refus…

Quel type de musique écoutez-vous ?
J’écoute tous les styles de musique, du moment que c’est agréable à l’oreille. Tout dépend de mon humeur. Dès l’instant que ça booste, je suis partant!!!

Pour vous, c’est quoi le bonheur?
Être soi-même, compris et aimé… De se sentir bien auprès de gens «vrais», de partager de bons moments.

Le bonheur est un état d’esprit, partagé avec d’autres. On a tous longtemps cherché le bonheur avant de finir par réaliser qu’il était là en nous ! Je crois que le bonheur réside dans le partage.

Qu’auriez-vous souhaité réaliser avant de quitter ce monde?
Voir mon fils grandir, être heureux et épanoui. Ma famille partageant le bonheur ensemble et moi, être encore une fois papa et engagé. Un bonheur familial partagé, il n’y a pas mieux comme souhait.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires