Precautionary Measure: Arvin Boolell affirme n’avoir menacé personne

Avec le soutien de
Arvin Boolell soutient qu’il a seulement parlé aux employés présents.

Arvin Boolell soutient qu’il a seulement parlé aux employés présents.

Un Chief Messenger de Rose-Belle Suger Estate a fait une Precautionary Measure contre lui hier, jeudi 30 août. Or, Arvin Boolell insiste qu’il ne l’a aucunement menacé.

Cette histoire a pour toile de fond la suspension de Denis Buissier, chef de section à l’établissement sucrier de Rose-Belle depuis plus de 40 ans. Le député du PTr explique que Denis Buissier est venu le voir il y a une semaine. Suite à quoi Arvin Boolell dit avoir tenté, en vain, de parler à Dinesh Babajee, Manager de Rose-Belle Sugar Estate.

C’est ainsi que mercredi 29 août, il s’est rendu à l’établissement sucrier. Arvin Boolell raconte qu’on l’a alors informé que Dinesh Babajee n’était pas encore arrivé. «C’est vrai que j’ai demandé aux travailleurs de faire quelque chose pour ne pas se retrouver dans la même situation que Denis Bussier. J’ai demandé à ceux présents ‘kot Babajee’. Je n’ai menacé personne.»

De son côté, Dinesh Babajee avance qu’il était souffrant ce jour-là. «Des employés m’ont téléphoné pour me raconter ce qui se passait. Je leur ai conseillé d’aller consigner une  Precautionay Measure contre le député.»

Au sujet de la suspension de Denis Bussier, Dinesh Babajee affirme qu’il lui est reproché de refuser d’écouter les directives du management. «Ma devise est la discipline, une attitude correcte et le rendement au travail», martèle le Manager de Rose-Belle Sugar Estate. Cette méthode, dit-il, a fait ses preuves. En trois ans, le déficit a été ramené de Rs  287 millions à Rs 52 millions, souligne-t-il.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires