Viol sur mineure: le présumé agresseur arrêté

Avec le soutien de
La fille a été brutalisée avant d’être violée.

La fille a été brutalisée avant d’être violée.

Une plainte pour viol a été déposée par une mineure au poste de police de Rivière-des-Anguilles hier, jeudi 29 août. L’accusé a été arrêté.

Dans sa plainte, la victime, qui a 17 ans, raconte que jeudi dernier, Krishna Ragoopanah, un habitant de Camp-Diable, âgé de 18 ans l’a menacée à l’aide d’un couteau et l’a forcée à l’accompagner chez sa grand-mère. Une fois sur place, le garçon a attaché les poignets de la mineure avec du scotch et a commencé à la brutaliser avant de la violer à plusieurs reprises. «He slapped me on my face, pulled my hair and assaulted me all over my body», a expliqué la jeune fille aux enquêteurs. 

Filmer la scène

Selon la déposition de la fille, Krishna Ragoopanah a aussi filmé la scène. Par la suite, il a pris un taxi pour la déposer chez elle. «Il a menacé de m’injecter du sang infecté par le VIH et de m’agresser à l’acide. Il a aussi dit qu’il allait mettre les vidéos sur Facebook»,  a dit la victime dans sa déposition.

Précédent cas présumé

Ce n’est pas la première fois qu’elle se fait violer. En 2016, l’accusé avait invité la victime chez lui. Après lui avoir offert une boisson qui a fait que la victime se sente «dizzy», il a eu des relations sexuelles avec elle. Mais elle n’avait pas porté plainte à l’époque.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires