Affaire Quantum Global: Marc Hein et Jean-Claude Bastos directeurs d’une même société

Avec le soutien de
Marc Hein et Jean-Claude Bastos de Morais sont les deux directeurs de Haute Terre (Mauritius) Invest Ltd.

  Marc Hein et Jean-Claude Bastos de Morais sont les deux directeurs de Haute Terre (Mauritius) Invest Ltd.  

Une société, Haute Terre (Mauritius) Invest Ltd, enregistrée en mars 2016, a deux directeurs selon le site en ligne du Registrar of Companies : Jean-Claude Bastos de Morais et Marc Hein. Ce dernier était le président du conseil d’administration de la Financial Services Commission (FSC) au moment où Quantum Global obtenait ses premières licences.

JurisTax Ltd, société fondée par l’homme de loi mauricien, est aussi la représentante juridique de Quantum Global. Cependant, une demande pour fermer la compagnie Haute Terre (Mauritius) Invest Ltd a été déposée le 25 juin dernier auprès du Registrar of Companies.

Green Trees Inc citée dans les Paradise Papers

Cette société a pour «nature of business : large Hotels (80 rooms and above)», explique le site en ligne du Registrar. L’actionnaire de cette compagnie, cependant, n’est pas une filiale de Quantum Global, comme il en est question pour les autres entités où Jean-Claude Bastos de Morais est directeur.

C’est une entité, appelée Green Trees Inc, qui est le seul actionnaire de ladite société. Fait surprenant : Green Trees Inc ne figure pas dans le livre du Registrar of Companies.

Une recherche sur Internet nous mène à une base de données des Paradise Papers du Consortium international de journalistes d’investigation. Selon les Paradise Papers, Green Trees Inc est une entité basée aux Seychelles. Elle est aussi actionnaire de Caioporto Management Company Limited, qui est une filiale de Quantum Global. Néanmoins, du côté de Quantum Global, l’on explique que la seule raison de leur implantation à Maurice était d’accommoder les capitaux du Fonds souverain angolais.

Dans l’entourage de Me Marc Hein, l’on déclare que c’est en tant que directeur de JurisTax Ltd que ce dernier a été nommé «office bearer» de Haute-Terre (Mauritius) Invest Ltd. «À ce moment-là, l’on avait besoin d’avoir un directeur mauricien sur le conseil d’administration», dit-on.

Investissement de Jean-Claude Bastos dans des hôtels?

Sollicité, Me Marc Hein n’a pas voulu intervenir sur le sujet, indiquant qu’il s’était déjà expliqué en avril dernier. En effet, dans un entretien accordé à l’express, Me Hein avait expliqué qu’il avait, pendant sa présidence de la FSC, démissionné de JurisTax Ltd pour éviter tout conflit d’intérêts. «On m’avait conseillé de créer un trust pour y transférer certains de mes avoirs», expliquait-il.

Pour rappel, lorsque la FSC octroie ses premières licences à Jean-Claude Bastos, c’est la compagnie Estera Management (Mauritius) Ltd qui fait la demande initiale, en février 2014. Le 14 mai, les licences sont octroyées. Le 30 mai, Me Hein démissionne de la présidence de la FSC, pour des raisons familiales. Le 3 octobre 2014, c’est Juristax Ltd, et non pas Estera Management, qui dépose les demandes de licences.

Plusieurs questions restent, cependant, sans réponse. Parmi celles-ci, Jean-Claude Bastos a-t-il investi dans des hôtels à Maurice ? Nous avons sollicité le service de communication de Quantum Global et nous leur réservons un droit de réponse dès l’obtention des précisions demandées.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires