Digitalisation et robotisation: ces métiers qui n’existeront plus dans 10 ans

Avec le soutien de
On risque fort de ne plus voir de caissiers de banque d’ici à quelques années.

  On risque fort de ne plus voir de caissiers de banque d’ici à quelques années.  

Caissiers de banque, les analystes de crédit, les agents de vente, comptables, caissiers… «D’ici à dix ans, ces métiers auront disparu», estime Naushad Ramoly, coach exécutif et chef des opérations d’une compagnie immobilière aux États-Unis.

Dans cette catégorie, il ajoute les chauffeurs. «L’ère des voitures automatisées est arrivée», souligne-t-il.

Une analyse qui rejoint une étude récemment menée en France par l’Institut Sapiens, et qui révélait que «2,1 millions d’emplois en France sont menacés par la digitalisation et la robotisation de l’économie». L’étude a identifié les cinq métiers les plus «en danger» : employés de banque et des assurances, secrétaires de direction, ouvriers non qualifiés de la manutention, employés de la comptabilité et caissiers / employés de libre-service.

L’institut Sapiens relevait notamment une diminution des effectifs dans le secteur bancaire, entre autres. Passant de 356 000 en 1986 à 221 000 trente ans après. Une diminution à mettre sur le compte de la Fintech et la digitalisation des services bancaires.

Quid de Maurice ? Si aucune donnée n’est disponible à ce stade sur le nombre d’emplois menacés, reste que le train de la modernisation de l’économie est bel et bien en marche. D’ailleurs, lors du lancement de l’I-Council, lundi 27 août, au conseil de district de Moka, le Premier ministre a lancé un appel à la population pour un changement de mentalité. Et surtout sa façon de travailler.

«Si nou lé fer bann progré imans, éna so simé ki nou bizin konn pran.» Pour Pravind Jugnauth, «dan sa lémond ki pé modernizé, ki dynamik, kot sanzman li toulézour, bann lavansman teknolozik li tel, nou bizin fer an sort ki nou pa res en arrière».

Y sommes-nous préparés, notamment en termes de formations ? That is the question.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires