Une plainte déposée contre Arvin Boolell

Avec le soutien de
Le porte-parole du PTr est accusé de s’être mal adressé à un employé de la propriété sucrière de Rose-Belle.

Le porte-parole du PTr est accusé de s’être mal adressé à un employé de la propriété sucrière de Rose-Belle.

Il n’aurait pas apprécié la façon dont le no.2 du PTr s’est adressé à lui. Ce Chief Messenger, qui travaille au sein de la propriété sucrière de Rose-Belle, a porté plainte au poste de police de la localité contre Arvin Boolell, ce jeudi 30 août.  

Dans sa déposition, il a indiqué que les faits remontent à ce matin. Arvin Boolell s’est rendu à la propriété sucrière suivant la suspension d’un Field Manager, un dénommé Buissier. Le porte-parole du PTr aurait, sur un ton élevé, dit au Chief Messenger que «inn met Buissier déor zot pa fer lagrev ?»

Des propos qui n’ont pas plu au plaignant, qui dit s’être senti humilié, d’autant qu’il y avait d’autres personnes présentes au moment des faits.

En ce qui concerne le Field Manager, il a été interdit de ses fonctions le 24 août. Il devra comparaître devant un comité disciplinaire le mardi 4 septembre pour répondre aux huit charges retenues contre lui.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires