Amphithéâtre de Pointe-Canon: des travaux au coût de Rs 6 millions

Avec le soutien de

L’amphithèâtre  de Pointe-Canon fait peau neuve. Plus besoin d’user ses fonds de pantalon sur des marches en béton. De source officielle, il ressort que ce lieu de spectacle devrait reprendre ses opérations d’ici la fin du mois de novembre. Les travaux ont coûté environ Rs 6 millions. La rénovation a vu l’installation d’autour de 250 fauteuils, pour améliorer le confort des spectateurs. Une plate-forme pouvant admettre le public debout a été conservée. Au total, l’amphithéâtre du sud de l’île peut accueillir à peu près 500 personnes.


 

Au ministère des Arts et de la culture, qui gère les lieux, on explique que le gros du travail est terminé. Des persiennes ont été installées pour protéger le public du vent. Le toit en tôle a été refait, ainsi que les sanitaires. Si au départ c’était un amphithéâtre de plein air, l’espace est aujourd’hui couvert. 

Lieux de spectacles

Ce que l’État propose

Nord : Le centre de conférences de Grand-Baie a été transformé en casino. La maison de jeu a ouvert début 2016. Le parking du stade Anjalay, couvert par une marquise, accueille régulièrement des soirées de deejaying ainsi que des concerts.

Port-Louis : Le centre de conférences Swami Vivekananda est géré par la State Investment Corporation. La Citadelle et le Domaine les Pailles, qui sont du domaine public, n’accueillent plus de spectacles après des plaintes pour tapage nocturne d’habitants des locali- tés avoisinantes. La première phase de rénovation du théâtre municipal de Port-Louis doit s’achever d’ici mars 2019. ZPlaines-Wilhems : Le théâtre Serge Constantin, à Va- coas, est géré par le ministère des Arts et de la culture. Alors que la rénovation de la salle des fêtes et des locaux administratifs du Plaza est terminée, les procédures sont en cours pour remettre le théâtre en état.

Sud : En attendant la réouverture de l’amphithéâtre de Pointe-Canon, les organisateurs devaient se tourner vers des lieux privés.

Est : Pas de lieux de spectacle. Interdiction d’utiliser les stades depuis 2009. ZOuest : Le «training track» du stade GermainComarmond, à Bambous, accueille des concerts.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires