Corée du Sud: cérémonie d'hommage à un chien policier mort en service

Avec le soutien de

La police sud-coréenne rendra hommage le mois prochain à un chien policier tué en service, par un serpent, lors d'une cérémonie rarissime dans ce pays où un million de canidés sont mangés chaque année.

Larry, un berger allemand de sept ans, recherchait un disparu dans une montagne de Chungcheong Nord lorsque le reptile l'a mordu à la patte arrière, en juillet dernier.

Il s'agit du premier chien policier à mourir «dans l'exercice de ses fonctions» en Corée du Sud, a déclaré dans un communiqué l'Agence de la police métropolitaine de Daegu.

Larry a contribué aux investigations dans 39 délits et participé aux recherches concernant plus de 170 disparus depuis le début de sa carrière en 2012.

L'année dernière, il avait retrouvé le corps d'une femme enterrée sous 70 centimètres de terre près d'un sentier de randonnée, faisant avancer une enquête pour meurtre.

La police, qui avait déjà organisé le mois dernier les funérailles de l'animal, a commandé une plaque en bronze «en l'honneur de Larry». Elle sera accrochée aux murs de son siège régional lors d'une cérémonie en septembre, a déclaré un porte-parole à l'AFP.

Le destin de Larry tranche singulièrement avec le sort réservé à de nombreux chiens en Corée du Sud, où leur viande fait depuis longtemps partie des traditions culinaires. Selon les estimations, un million de chiens sont mangés chaque année.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x