Violence: mère à 16 ans, elle dénonce son ex et se fait menacer par une trafiquante…

Avec le soutien de
(Photo d’illustration) L’adolescente affirme que son ex-compagnon l’agressait souvent.

(Photo d’illustration) L’adolescente affirme que son ex-compagnon l’agressait souvent.

Une jeune mère de 16 ans a porté plainte contre le père de son enfant pour violence. Le jeune homme, âgé de 23 ans, a été arrêté. Deux jours après, l’adolescente a reçu des menaces d’une trafiquante. Cette dernière n’aurait pas apprécié que l’adolescente ait signalé le cas à la police et dénoncé son «zoké»

Les faits remontent à la semaine dernière. Le jeune homme, un Vacoassien, a agressé son ex-compagne à la suite d’une discussion. Il l’a traînée sur la rue à Phoenix alors qu’elle avait leur nouveau-né entre les mains. 

Une fois au domicile de la jeune fille, il a tout démoli sur son passage et a agressé la mère de l’adolescente, ainsi que son nouveau petit ami. Les trois blessés se sont rendus au poste de police de Phoenix pour rapporter le cas. 

Suivant cette plainte, le jeune père a été arrêté mardi 21 août, alors qu’il s’était rendu au poste de police pour marquer sa présence. Deux jours après, la jeune mère a reçu des menaces. Craignant pour sa vie et celle de son bébé, elle s’est de nouveau rendue au poste de police de Phoenix pour rapporter le cas. 

La jeune mère a mis fin à sa relation avec son présumé agresseur car il serait incontrôlable et l’agresserait souvent. 

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x