Paul Bérenger: «Le dénigrement de Lam Shang Leen est orchestré par Pravind Jugnauth»

Avec le soutien de
Paul Bérenger s’adressait à la presse ce samedi 25 août 2018.

Paul Bérenger s’adressait à la presse ce samedi 25 août 2018.

Depuis que le rapport de la Commission d’enquête sur la drogue a été rendu public, le Premier ministre mènerait une campagne pour dénigrer le président de l’instance Paul Lam Shang Leen. C’est ce que pense Paul Bérenger leader du Mouvement militant mauricien (MMM). Il l’a affirmé lors de son point de presse hebdomadaire ce samedi 25 août.

«Nous sommes toujours à étudier le rapport de la Commission d’enquête. Nous avons déjà souligné les lacunes, les oublis et les absences mais il y a aussi des choses positives. C’est avec courage que ce rapport a été fait. Mais depuis qu’il a été publié, nous remarquons une campagne de Pravind Jugnauth et du Mouvement socialiste militant pour décrédibiliser et dénigrer Paul Lam Shang Leen. Il faut respecter un ancien juge», soutient le leader des mauves.

Selon Paul Bérenger, les déclarations publiques de Ravi Rutnah et de Sanjeev Teeluckdharry ont été orchestrées par le Premier ministre. Il est aussi revenu sur la libération des quatre condamnés de l’Amicale. Le leader des mauves dit être sûr qu’il n’y pas de lien entre la libération des quatre détenus et la campagne de dénigrement de Paul Lam Shang Leen. «Mais c’est normal que les gens voient le complot partout. Pour moi, il s’agit d’une coïncidence», poursuit Paul Bérenger. Les quatre avaient été condamnés à la prison à perpétuité le 20 novembre 2000 par Paul Lam Shang Leen.

Le leader des mauves a également commenté la comparution d’Álvaro Sobrinho devant l’Independent Commission Against Corruption (ICAC). «Petet inn instal li ! Je n’ai aucune confiance en l’ICAC», avance-t-il. 
 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires